RC Lens : Une décision qui passe très mal

RC Lens : Une décision qui passe très mal ©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 07 décembre 2023 à 19h25

Les supporters de Lens ne pourront se rendre à Montpellier pour le premier match de la 15eme journée de Ligue 1 suite à un arrêté préfectoral. Une décision qui n'est pas du tout du goût des Sang et Or.



Après le match enfin disputé entre l'Olympique de Marseille et l'Olympique Lyonnais (3-0 pour l'OM) mercredi soir, la 15eme journée de Ligue 1 débutera vendredi soir par l'affrontement entre Montpellier et le RC Lens (coup d'envoi à 21 heures). A quatre jours de la réception du Séville FC en Ligue des Champions, l'équipe artésienne va tenter de bien préparer cet important rendez-vous et de confirmer sa bonne tenue actuelle. 6eme du championnat, Lens n'a plus perdu depuis le 16 septembre (0-1 contre Metz) et a bien relevé la tête après une entame très compliquée marquée par 4 défaites et un nul.

Lens va bien mieux mais n'est pas content avant son déplacement dans l'Hérault chez une équipe qui souffle le chaud et le froid ces dernières semaines. A Montpellier, les joueurs lensois ne seront pas soutenus par leurs supporters. Selon un arrêté de la préfecture de l'Hérault, les fans lensois ont été interdits de déplacement. Une décision motivée par le « caractère répété d'événements de nature à troubler l'ordre public depuis le lancement du championnat de France de football ». Une nouvelle qui n'est pas du tout du goût du RC Lens.

Lens en « appelle à une lisibilité beaucoup plus nette »

« Alors qu'une réunion de préparation s'est tenue mardi avec la préfecture au cours de laquelle la venue des supporteurs Sang et Or n'a aucunement été remise en cause, l'interdiction formulée le lendemain est apparue comme une décision prise de manière discontinue. À soixante-douze heures de la tenue de la rencontre, une annulation tardive de ce type a des conséquences irréversibles sur des centaines de réservations (transport, hébergement) effectuées bien en amont par les sympathisants du RCL », a déploré le club artésien dans un communiqué. « À l'heure où des drames se sont produits aux abords de certains stades, le Racing, club historique, populaire qui promeut le supportérisme et sa ferveur joyeuse, a une pleine conscience de sa responsabilité, celle de s'inscrire et d'œuvrer dans l'unité du football français. Au titre de cette indispensable unité, vectrice d'un nécessaire renouveau, comment est-il dès lors possible que la moitié des rencontres de la J15 puisse se jouer avec des parcages ouverts et qu'une rencontre non classée à risque engendre une interdiction ? Au moment où apparaissent déjà des inégalités, le club en appelle à une lisibilité beaucoup plus nette », a conclu le club lensois, particulièrement dépité par cette décision.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.