Qualifs CDM 2018 - Bleus : Thomas Lemar et N'Golo Kanté ont tout fait pour s'installer

Qualifs CDM 2018 - Bleus : Thomas Lemar et N'Golo Kanté ont tout fait pour s'installer©Media365

Rémi Farge, publié le vendredi 01 septembre 2017 à 07h57

Ils étaient sûrement ceux qui avaient le plus à gagner jeudi soir contre les Pays-Bas : N'Golo Kanté et Thomas Lemar ont saisi leur chance. Les deux milieux de terrain ont brillé et ont de bonnes chances de bouleverser la hiérarchie établie depuis l'Euro à leurs postes.



DE NOTRE ENVOYE SPECIAL AU STADE DE FRANCE

Les grincheux trouveront toujours à redire. A expliquer que si Didier Deschamps a titularisé N'Golo Kanté et Thomas Lemar jeudi soir contre les Pays-Bas, c'est parce que Blaise Matuidi n'avait pas 90 minutes dans les jambes, et parce que Dimitri Payet était forfait. Mais au lendemain de la belle victoire de l'équipe de France, force est constater que certains équilibres sont en train de changer. Au milieu, N'Golo Kanté convoite depuis plusieurs mois déjà la place de Blaise Matuidi. Avec l'incertitude sur le statut du néo-Turinois à la Juve, et la montée en puissance toujours plus impressionnant du milieu de Chelsea, il y a fort à parier que ce dernier est maintenant en mesure de s'imposer comme titulaire en sélection. La dynamique ascendante de Lemar est aussi irrésistible. En restant à Monaco, ce dernier va poursuivre sa progression, et son profil très complet pourrait reléguer Payet sur le banc.
Kurzawa : « Thomas le mérite »
Ces analyses, on pouvait déjà les avoir avant d'affronter les Pays-Bas. Contre l'Angleterre en juin dernier, les deux joueurs avaient déjà marqué des points. Mais en match officiel, avec un contexte très pesant, la confirmation n'a fait que renforcer notre sentiment. Thomas Lemar a inscrit ses deux premiers buts en bleu, dont un superbe qui a permis aux hommes de Didier Deschamps de faire le break, tout en assurant le rôle de leader technique d'une équipe portée vers l'avant. « Il le mérite parce qu'il ne s'arrête pas de travailler, j'espère pour lui que ça va continuer », s'est empressé de le féliciter Layvin Kurzawa, son ancien partenaire à l'ASM. « Connaissant Thomas, il essaye ce genre de geste à l'entraînement quand on travaille devant le but, et je ne suis pas surpris par cette frappe pure qu'il met en lucarne, a de son côté confié Olivier Giroud en zone mixte jeudi soir. J'espère que c'est le début d'une longue série pour lui, en tout cas il a été très bon ce soir. »
Deschamps : « La France a toujours eu de très grands joueurs offensifs »
A 21 ans, l'ancien Caennais, qui a failli rejoindre la Premier League cet été (Liverpool et Arsenal étaient sur le coup), est l'autre visage de cette jeune génération qui porte les Bleus depuis quelques mois. On parlait beaucoup d'Ousmane Dembélé et Kylian Mbappé, lui aussi auteur de son premier but en sélection contre les Pays-Bas, mais Thomas Lemar est en train de s'installer pour de bon au sein du groupe France. « On a beaucoup de joueurs avec le même profil très rapides, très percutants. Ils ne se posent pas forcément de questions. Il faut souligner que malgré leur jeune âge, ils ont montré beaucoup de maturité sur un match à enjeu, et ça c'est important pour l'équipe », a souligné Hugo Lloris après le match. « Ils sont très intelligents, malgré leur jeune âge, tant au niveau de la finition que de leurs déplacements. Ce sont déjà de très grands joueurs », lâche un Samuel Umtiti admiratif. « La France a toujours eu de très grands joueurs offensifs », rappelle de son côté Didier Deschamps. Le sélectionneur qui n'oublie pas Kingsley Coman, de retour face aux Pays-Bas, et auteur selon lui de « beaucoup de bonnes choses. »
Lloris : « Kanté a été top »
N'Golo Kanté n'est pas aussi jeune, mais il a aussi pris rendez-vous avec l'avenir jeudi soir. Comme espéré, son association avec Paul Pogba a très bien fonctionné. « Ils ont été performants tous les deux, a reconnu le sélectionneur. Je n'oublie pas qu'aux Pays-Bas on avait une doublette Pogba-Matuidi très performante aussi. Kanté est performant, s'associe bien avec Paul, dans un registre différent. » Jamais à l'aise quand il s'agit de cibler un joueur en particulier, le capitaine Hugo Lloris a tout de même admis que l'ancien joueur de Leicester avait été « top ». Toujours aussi effacé en dehors du terrain, le gamin de Suresnes a quand même affronté les médias dans les travées du Stade de France. « C'est une belle soirée pour l'équipe de France avec une grosse victoire et la défaite de la Suède », a-t-il observé. Sans pousser trop loin ans l'analyse, mais avec ce sourire qui ne le quitte jamais. Peut-être parce qu'il sait qu'il a (enfin) gagné ses galons de titulaire.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU