Qualifs CDM 2018 - Bleus : L'horizon se dégage et la Russie n'est plus très loin

Qualifs CDM 2018 - Bleus : L'horizon se dégage et la Russie n'est plus très loin©Media365

Rémi Farge, publié le vendredi 01 septembre 2017 à 12h00

Grâce à sa victoire contre les Pays-Bas, combinée à la défaite de la Suède en Bulgarie, la France a repris les commandes du groupe A des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. La Russie s'est nettement rapprochée.


DE NOTRE ENVOYE SPECIAL AU STADE DE FRANCE

D'un pessimisme méfiant, on est passé en quelques heures à un optimisme assumé. Grâce à sa victoire contre les Pays-Bas (4-0) jeudi soir, combinée au revers de la Suède en Bulgarie (3-2), l'équipe de France a repris la tête du groupe A, dans la phase qualificative de la zone Europe pour la Coupe du Monde 2018. Avec trois points d'avance sur la Suède et une meilleure différence de buts, tous les feux sont au vert pour les troupes de Didier Deschamps. D'autant que le calendrier est aussi très favorable aux Bleus, qui recevront le Luxembourg et la Biélorussie, avec un déplacement en Bulgarie intercalé entre les deux. Pendant ce temps, les Suédois iront en Biélorussie, et termineront surtout aux Pays-Bas dans un match aux faux airs de finale pour... la deuxième place.
Points, différence de buts, calendrier : tous les feux sont au vert
« On est mieux après ce match qu'avant, mais il reste neuf points. Cette victoire était très importante, et avec la victoire de la Bulgarie contre la Suède, elle devient meilleure parce qu'elle nous place en position idéale, a confié Didier Deschamps en conférence de presse. Dans trois jours, il y a trois points qui se présentent à nous, qui seront aussi importants. Ce n'est que le Luxembourg, mais ça n'avait pas été simple là-bas », rappelle-t-il, méfiant. Pourtant, dès dimanche, la France pourrait mettre un pied et quatre orteils en Russie en cas de succès contre le Luxembourg. Car dans le même temps, la Suède ira en Biélorussie et les Pays-Bas affronteront la Bulgarie. « Attendez, attendez... Avant ce match tout le monde était très négatif, et maintenant on est trop positif, s'amuse Hugo Lloris. Il faut finir le travail. Il reste trois matchs, il va falloir être appliqué », prévient le capitaine. Trois matchs qualifiés de « finales » par Layvin Kurzawa.
Sept points suffiront
Contrairement à 2010 et 2014, les Français semblent en tout cas très bien partis pour éviter de passer par les barrages. Avec sept points, ils n'auront même pas à regarder les résultats de leurs adversaires pour crier victoire. Une victoire qui, au regard du calendrier, pourrait être fêtée le 10 octobre prochaine au Stade de France. Le public de Saint-Denis, encore très chaleureux jeudi soir, n'en demande pas moins. « On a eu soutien inconditionnel du public de la première à la dernière minute et on a voulu les remercier de leur soutien. On espère bien les emmener à la Coupe du Monde », a d'ailleurs souligné Olivier Giroud après le succès contre les Pays-Bas.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU