PSG : Verratti va passer devant la commission de discipline

PSG : Verratti va passer devant la commission de discipline©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le lundi 21 février 2022 à 21h48

D'après les informations de L'Equipe, le conseil national de l'éthique a décidé de saisir la commission de discipline de la LFP suite aux propos tenus par Marco Verratti après le match perdu par le PSG à Nantes (3-1). Le milieu de terrain risque plusieurs matchs de suspension.


Marco Verratti a eu des mots forts après la défaite concédée par le PSG à Nantes, samedi soir lors de la 25ème journée de Ligue 1 (3-1). Au micro de Canal +, le milieu de terrain italien s'en est pris à l'arbitrage de Mikael Lesage. "Comment c'est possible de prendre dix cartons jaunes? On ne peut même pas parler avec l'arbitre, on ne peut rien faire. C'est le seul arbitre au monde avec qui on ne peut pas faire ça. Sur Mbappé, c'est penalty, c'est carton jaune, donc rouge. Comment c'est possible de ne pas donner un carton jaune ? Il faut prendre ses responsabilités parce que des fois, on se fait chier dessus par les arbitres", a pesté le joueur, très remonté.

3 à 5 matchs de suspension pour Verratti ?

Les paroles prononcées par le natif de Pescara pourraient avoir de lourdes conséquences. Selon les informations de L'Equipe, le Conseil National de l'Ethique (CNE) de la Fédération française de football a décidé de saisir la commission de discipline de la Ligue afin de possiblement statuer sur le cas du milieu de terrain. Verratti risque une suspension de 3 (comportement blessant) à 5 matchs (comportement grossier) d'après le barème de référence de l'instance. Pour rappel, le milieu de terrain manquera déjà la réception de l'AS Saint-Étienne, samedi soir au Parc des Princes (21 heures) pour accumulations de cartons jaunes.


Leonardo ne risque rien

Le directeur sportif du PSG, Leonardo, lui, ne sera pas inquiété. En effet, toujours selon L'Equipe, le CNE a pris la décision de ne pas donner suite aux propos tenus par le Brésilien après la rencontre. "Appiah ne prend pas le deuxième carton jaune alors que le penalty est sifflé (sur Mbappé). Un deuxième jaune c'est rouge, c'est évident. Après, il y a tellement de fautes sur nos joueurs. Mais il dit non, non, c'est Neymar, c'est Mbappé, je ne siffle pas ! C'est Messi, je ne siffle pas, c'est le Paris Saint-Germain, je ne siffle pas ! Le sentiment, il vient comme ça. Peut-être que je me trompe. Après on a perdu, on accepte la défaite. On va apprendre de ça. Il y a beaucoup d'erreurs, des choses qu'on n'a pas bien faites. On doit savoir après un match de Ligue des Champions se comporter en Ligue 1 d'une certaine manière. Ça, on va en parler. Mais, avec l'arbitre, aujourd'hui (samedi), on avait l'impression que c'était ''poum poum poum, je te tire", avait notamment pesté le dirigeant, très remonté, après la défaite du PSG.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.