PSG : Quel bilan pour Tuchel ?

PSG : Quel bilan pour Tuchel ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 24 décembre 2020 à 16h57

Licencié par le PSG ce jeudi, Thomas Tuchel quitte le club de la capitale avec une impression mitigée globalement. Si il a su mener le PSG en finale de la Ligue des Champions et démontrer un bilan très satisfaisant en Ligue 1, il n'est pas parvenu à imposer son style sur l'équipe.

Le dernier match de Thomas Tuchel à la tête du PSG s'est donc conclu sur une large victoire face à Strasbourg (4-0), mercredi soir dans un Parc des Princes vide de spectateurs. Arrivé au sein du club francilien de façon officielle le 14 mai 2018 pour remplacer Unai Emery, l'ancien entraîneur du Borussia Dortmund pourra se satisfaire de son bilan général en Ligue 1 : champion de France en 2019 et 2020, il possède le meilleur ratio de points/match, selon des statistiques d'Opta : 2.37 points/match (comme Unai Emery) et également le pourcentage le plus élevé de victoires dans l'histoire du championnat (75.6%). Du côté positif, également, il associera son nom à la première finale de la Ligue des Champions de l'histoire du PSG, disputée et perdue le 23 août dernier à Lisbonne lors du Final 8 de la compétition face au Bayern Munich (1-0).



Son cas ressemble, dans la forme, à l'éviction subie par Antoine Kombouaré en décembre 2011. Alors en tête de Ligue 1 avec son équipe, il avait été licencié. En filigrane, cela démontre qu'à Paris, les résultats ne peuvent pas toujours faire office d'une sécurité absolue. Mercredi, avant la victoire face à Strasbourg, Tuchel avait accordé un entretien à la chaîne allemande Sport 1, évoquant son aventure parisienne en ces termes : "En toute honnêteté, au cours des six premiers mois, je me suis dit: 'Suis-je toujours entraîneur ou suis-je un politicien du sport, un ministre des Sports?' Où est mon rôle d'entraîneur dans un tel club, maintenant?". Les propos pourraient possiblement avoir pu heurter au sein du club. Durant son passage au PSG, Tuchel a aussi eu des accrochages - nombreux - avec son directeur sportif, Leonardo.

La déroute contre Manchester et l'absence de style clair

Au rayon des déceptions, la confrontation en huitièmes de finale de la Ligue des Champions face à Manchester United lors de sa première année au PSG, en mars 2019, avec une élimination contre une équipe B des Red Devils (1-3 après une victoire 0-2) laissera un goût d'inachevé. De cette époque, Gianluigi Buffon, qui était dans les cages lors de ce fameux match, disait il y a quelques jours dans L'Equipe : "Cela réveille tellement de regrets. J'étais sûr que cette saison-là on serait arrivé en finale, j'en étais persuadé. Je sentais quelque chose : on arrive en finale, je ne sais pas si on la gagnera, mais on y sera".


Plus encore au niveau du sportif, du terrain, l'entame de la saison montrait un PSG dénué d'identité collective. Certes, les blessures et le contexte ne peuvent être occultés, mais l'incapacité à avoir un style identifiable a pu peser. Depuis les départs d'Edinson Cavani, et surtout Thiago Silva, en défense centrale, Paris affiche une maîtrise toute relative, bien souvent sauvé par ses individualités, quand elles sont en mesure d'évoluer à 100%.

Avec six titres nationaux sous les bras (champion de France 2019, 2020, Coupe de France 2020, Coupe de la Ligue 2020, Trophée des Champions 2018 et 2019), Tuchel pourra désormais songer à une prochaine aventure. Il y a peu de temps, son nom était cité du côté de Manchester United, ce qui serait une possible occasion pour le natif de Krumbach de découvrir un nouveau championnat après la Bundesliga et la Ligue 1. En conférence de presse, il avait indiqué mercredi soir : "On a perdu des points mais on va combattre jusqu'à la fin. Je suis confiant sur le fait qu'on va finir champions", il ne se doutait sans doute pas que son aventure allait s'achever en ce jeudi 24 décembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.