PSG : Pochettino quitte la conférence de presse... et revient

PSG : Pochettino quitte la conférence de presse... et revient©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 03 décembre 2021 à 21h53

Les apparitions médiatiques, on l'a compris, ne sont pas la tasse de thé de Mauricio Pochettino, qui s'en sort comme il peut face aux questions de plus en plus insistantes des journalistes. Au point de tenter de nouvelles choses...



Mauricio Pochettino continue de faire l'autruche face aux journalistes. Alors qu'il lui était demandé qui était le leader de l'attaque au Paris Saint-Germain, entre Lionel Messi et Kylian Mbappé (puisque Neymar est indisponible), en relayant le sentiment global d'une incompréhension au sein même des joueurs, l'entraîneur argentin a d'abord répondu qu'il ne comprenait pas la question. Avant de tenter un trait d'humour en sortant de la pièce : "Je vais partir et revenir, car on ne se comprend pas." Non sans avoir, au préalable, asséné le classique "Si vous comprenez tant le football, pourquoi ne venez-vous pas vous asseoir à ma place ?" Après le match nul contre Nice mercredi soir au Parc (0-0), les doutes autour du Paris Saint-Germain demeurent plus présents que jamais.

Concernant Lionel Messi, il estime que "c'est une question de temps, d'efficacité aussi" : "Il va finir par marquer. Au vu de nos situations, on a manqué de chance. Il a un talent spécial, incroyable. Il a toujours marqué et il marquera encore." Et pour son autre compatriote Mauro Icardi ? "Il attend sa chance, il a eu quelques problèmes. Il est désormais de retour et attend une opportunité, comme les autres qui n'ont pas beaucoup joué. Il travaille dur afin d'être prêt lorsque cette opportunité arrivera." A propos de Kylian Mbappé, enfin, Mauricio Pochettino estime qu'il n'a "pas vu tant de gestes d'agacement que ça" de la part de son jeune attaquant, face aux Niçois : "On a parlé à la mi-temps, on a corrigé son positionnement. L'idée, c'est qu'il joue plutôt axe gauche. Sa seconde période a été meilleure."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.