PSG : Pochettino, divorce imminent à régler

PSG : Pochettino, divorce imminent à régler©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365, publié le lundi 25 avril 2022 à 17h44

Le Paris-SG, champion de France pour la 10eme fois, devrait se doter d'un nouvel entraîneur la saison prochaine. Mauricio Pochettino va quitter son poste. Reste à régler cela de manière financière.



Sacré champion de France pour la 10eme fois de son histoire - record de l'AS Saint-Etienne égalé dans le Championnat de France -, samedi soir à l'issue de son match nul contre le RC Lens (1-1) au Parc des Princes dans une ambiance très étrange (grogne des supporters ulcérés par la gestion sportive et l'élimination en 8emes de finale de la Ligue des Champions), le Paris-SG va désormais se plonger vers son avenir. Il y aura forcément du mouvement dans l'effectif, même s'il n'y en aura peut-être pas autant qu'espéré par les inconditionnels du club parisien. Sur le banc, cela bougera aussi très probablement.

Pas de style de jeu

Recruté il y a un an et demi, Mauricio Pochettino devrait quitter son poste à l'issue de l'exercice 2021-22. Régulièrement sur le devant de la scène, le départ du technicien argentin devrait être formalisé très bientôt. « Poche » n'a pas réussi à impulser le changement attendu, il n'est pas parvenu à installer un style de jeu au sein d'un effectif constellé de stars et surtout, son passage restera marqué par la terrible élimination précoce en C1 face au Real Madrid après avoir pourtant régné sur trois des quatre mi-temps de la confrontation.


Une quinzaine de millions d'euros en jeu

L'ancien défenseur du PSG ne veut pas rester en poste, et le club veut également s'en séparer. Donc, le divorce est imminent. « On doit parler avec lui. Il a un an de contrat avec nous. On doit voir un peu, par rapport à tout. Ce n'est pas la question Pochettino. C'est vrai que c'était une saison lourde. Pour tout le monde », a lâché Leonardo, le directeur sportif du Paris-SG, samedi soir. Pochettino, vainqueur de 3 titres depuis sa venue, est sous contrat jusqu'en juin 2023 et il faudra donc régler le divorce sur le plan financier. « Il me reste un an de contrat, donc logiquement ce n'est pas une question de volonté mais une question contractuelle », relevait même le coach avant le déplacement à Angers (3-0), il y a quelques jours. En jeu : une quinzaine de millions d'euros pour libérer Pochettino et son staff de cette ultime année de contrat selon Le Parisien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.