PSG - Neymar : "Je pense à l'équipe, sinon je jouerais au tennis"

PSG - Neymar : "Je pense à l'équipe, sinon je jouerais au tennis"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le vendredi 13 décembre 2019 à 19h42

Neymar voulait le bonheur d'Edinson Cavani. Pour lui, la notion de sport collectif a un sens. Voilà la teneur de ses propos lorsqu'il explique pourquoi il a laissé le penalty du 5-0 à l'Uruguayen, mercredi contre le Galatasaray.

Dans le flot des nombreuses interviews accordées à des médias toujours plus nombreux, surtout les soirs de Ligue des Champions, certains entretiens passent un peu sous les radars. Comme celui de Neymar à Esporte Interativo, après la large victoire du PSG face au Galatasaray (5-0). Le Brésilien a notamment évoqué sa nouvelle célébration - un doigt sur la bouche -, un brin agacé : « Vous voulez une polémique, hein ? Pfff... Ce n'est pas du tout une provocation, juste un délire avec mes potes. Oublier l'extérieur, parler moins et jouer plus, voilà, c'est le plus important. »


Et puis, il y a aussi eu ces mots à propos d'Edinson Cavani, à qui il a laissé le ballon pour marquer le dernier but sur penalty : « Je ne voulais pas me réconcilier avec qui que ce soit, je pense au groupe, à l'équipe. L'individualisme n'a pas de place en football, sinon je jouerais au tennis, ou tout seul... Tout le monde doit être heureux. 'Edi' en avait besoin, ça lui manquait. Tous les attaquants ont marqué, on rentre tous contents à la maison. » Edinson Cavani, qui ne joue plus depuis sa blessure et l'avènement d'Icardi, n'est normalement pas le tireur attitré, ce privilège revenant donc à Neymar.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.