PSG - Metz : Toutes les réactions

PSG - Metz : Toutes les réactions©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 16 septembre 2020 à 23h50

Ce mercredi, après la victoire difficile du PSG contre Metz (1-0), les Parisiens se sont logiquement montrés soulagés.



Paris tient sa première victoire de la saison. L'équipe de Thomas Tuchel a disposé douloureusement de Metz mardi soir (1-0). Un succès obtenu en toute fin de partie et à 9 contre 11. Naturellement, les Parisiens se sont dits très contents de ce dénouement au coup de sifflet final, surtout en cette période où rien ne leur réussit. Les Lorrains, eux, ont fait part de leur frustration, en perdant sur le fil un match qu'ils ont cru pouvoir gagner.

Marquinhos (défenseur du PSG sur Téléfoot) : « Franchement, c'était un peu compliqué pour nous. On voulait débloquer le match plus facilement. Mais je pense que l'état d'esprit était là. Le plus important c'était vraiment la victoire, car on a concédé déjà deux défaites. Un nul à la maison nous aurait compliqué un peu plus la tâche ».

Thomas Tuchel (entraineur du PSG sur Téléfoot): « Je ne sais pas si dans l'histoire une équipe a gagné à 9 vs 11. Je suis super fier. On a raté beaucoup de grandes occasions mais à 9, c'est incroyable en mentalité (...) Les joueurs sont morts. Je suis inquiet pour les blessures (...) On aurait dû marquer en première mi-temps, pour se rendre le match facile. Les joueurs (alignés ce mercredi) ne sont pas habitués à jouer ensemble, ce n'est jamais facile. C'est pour ça qu'ils ont fait super bien. On méritait absolument de gagner ce match, et aussi le dernier (ndlr, contre l'OM) (...) Les sanctions de la commission ? Je préfère ne pas en parler, car je voudrais être sur la ligne de touche lors du prochain match».

Vincent Hognon (entraineur de Metz sur Telefoot) : « Ça fait deux matches qu'on perd dans les dernières minutes. Ici, on savait qu'on était condamnés à souffrir. Mais on leur a posé des problèmes. Mais encore une fois, on ne la met pas au fond. Si aujourd'hui, on a perdu, c'est de notre faute. Pour gagner des matches, faut marquer. Et le but qu'on prend, Paris ou pas, fatigue ou pas, on n'a pas le droit. On doit vite franchir les étapes qu'il faut, persévérer et avoir confiance en ce qu'on faut. Tout le monde est responsable quand on prend des buts, et tout le monde aide à marquer. Aujourd'hui, je suis surtout énervé contre le but qu'on prend à 11 contre 9. Il faut être plus exigeants avec nous-mêmes dans les zones de vérité ».

Vincent Pajot (milieu de terrain de Metz sur Téléfoot) : « il y avait de la place pour faire plus. Mais on a concédé pas mal d'occasions, faut être réalistes. Mais on a aussi eu nos chances et on n'a pas été efficaces. Forcément, on est punis. A 11 contre 9, on devait mieux gérer cette fin de match. On est partis à l'abordage et on n'a pas respecté cette équipe. Au final, on est punis. Faut être efficaces dans les deux surfaces. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.