PSG : Le club veut apaiser les tensions entre Luis Enrique et la presse

PSG : Le club veut apaiser les tensions entre Luis Enrique et la presse©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365, publié le vendredi 20 octobre 2023 à 12h36

Alors que les relations sont très tendues entre Luis Enrique et les journalistes, le Paris-SG se veut très attentif à la situation.



Avant la trêve internationale qui a vu l'équipe de France briller (victoires 2-1 aux Pays-Bas et 4-1 contre l'Ecosse), on a quitté la Ligue 1 sur une séquence tendue, succédant à la victoire du PSG à Rennes (3-1), le 8 octobre. Luis Enrique est venu se confier auprès de Free Ligue 1 au bord de la pelouse bretonne et répondre aux questions de Ludovic Giuly, Rio Mavuba et Alexandre Ruiz dont il n'a pas apprécié le comportement. Le coach espagnol s'en est pris au journaliste, coupable à ses yeux de ne voir « que les choses négatives » alors qu'il lui demandait ce qu'il pouvait améliorer dans son équipe. « Tu es corrosif. Toutes les interviews. C'est le plus négatif de l'histoire du football mondial. Un jour, on a gagné 4-1 et il m'a dit qu'on méritait de perdre », avait notamment lâché Luis Enrique, en se tournant vers les deux anciens joueurs, parti très remonté.

« Il ne se sent pas à l'aise avec les médias et les obligations médiatiques exigées par sa fonction »

On le sait, Luis Enrique, chaleureux avec ses propres joueurs, goûte très peu les rendez-vous face à la presse. Il peut se montrer particulièrement vindicatif et les choses sont déjà tendues depuis son arrivée en France, l'été dernier. « Il n'est pas diplomate et politiquement correct comme un Carlo Ancelotti ou un Vicente Del Bosque. Quand il se sent attaqué, blessé ou quand on attaque son groupe, il monte tout de suite au créneau et donne toujours son point de vue. Surtout quand il considère que les critiques ne sont pas justes ou justifiées. Il n'aime pas qu'on l'emmerde et comme il a du caractère, il ne se tait pas », explique dans L'Equipe Manfredo Alvarez, l'unique ami journaliste de Luis Enrique qui travaille à la radio Cadena SER de Gijon. « Il ne se sent pas à l'aise avec les médias et les obligations médiatiques exigées par sa fonction. Il sait que ça fait partie de son job mais il trouve que c'est devenu trop prenant et n'a jamais aimé ça. Il n'aime pas tout ce qui est lié au football mais qui n'a rien à voir avec le terrain », ajoute l'homme de 58 ans.

Des dirigeants parisiens ont échangé avec Luis Enrique durant la trêve

Confronté à ces soucis, le Paris-SG ne veut pas que la situation se détériore davantage. Attentifs sur ce point important dans l'ère médiatique actuelle, des dirigeants parisiens en ont parlé directement avec Luis Enrique durant la trêve internationale selon les informations de L'Equipe. Afin d'avoir le ressenti de l'ancien sélectionneur de l'Espagne et essayer de trouver « des solutions profitables pour la communication du club ». Le quotidien sportif avance qu'il pourrait y avoir des rendez-vous périodiques avec des journalistes en dehors des conférences de presse pour évoquer davantage des sujets purement sportifs. Si Luis Enrique l'accepte bien évidemment...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.