Pastore dans l'œil du cyclone

Pastore dans l'œil du cyclone©Media365

Rédaction , publié le vendredi 09 mars 2018 à 09h42

Auteur d'une rentrée peu inspirée contre le Real Madrid, Javier Pastore s'est attiré les foudres des suiveurs du PSG à commencer par l'ancienne gloire du club, Pedro Miguel Pauleta.

Il est le chouchou du Parc. Malgré ses blessures à répétition et les 42 millions placés en lui juste avant l'arrivée des Qataris au PSG, Javier Pastore garde une grosse cote auprès des supporters du club parisien ainsi que des dirigeants. Car, l'Argentin est de ces joueurs esthètes qu'on adore admirer quand il est en pleine possession de ses moyens à l'image de son but contre Chelsea en 2014 et de sa performance dans le Clasico la saison dernière à l'Orange Vélodrome. Seulement, cette saison, il n'a joué que 18 rencontres de Ligue 1 pour 4 buts et deux passes et ce n'est pas sa prestation contre le Real mardi qui va lui redonner confiance.Entré à l'heure de jeu, le maestro n'a pas pesé dans la rencontre et a perdu un grand nombre de ballons. C'est d'ailleurs pour ça que Pedro Miguel Pauleta est tombé sur l'Argentin. « Je n'ai pas vu d'engagement avec l'équipe. Ce n'est pas bien. Tu peux perdre et être éliminé, mais quand tu portes les couleurs du Paris Saint-Germain, le minimum que tu puisses faire, c'est donner à chaque fois le maximum pour ce club. » Si ce n'est pas Pastore qui a mis un stop à la campagne parisienne en Ligue des Champions (70 minutes en 3 matchs), son entrée a laissé un goût amer et n'a été à la hauteur de son talent, lui qui était incertain jusqu'à la veille de la rencontre. « Il est scandaleux et inacceptable d'entrer dans un match comme ça, même si on sait que c'est perdu, et de se comporter comme il l'a fait. Aucun de ses partenaires n'est allé le voir pour lui dire qu'il ne respectait ni le club, ni ses coéquipiers. Ça résume tout ce qu'il se passe au PSG. », s'est même emporté Habib Beye sur Canal Plus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.