OM : Villas-Boas amène son fils face à la presse

OM : Villas-Boas amène son fils face à la presse©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le dimanche 09 février 2020 à 11h20

C'est la famille Villas-Boas qui s'est présentée face aux journalistes samedi, après le court succès de l'Olympique de Marseille contre Toulouse (1-0, 24eme journée de Ligue 1). Le papa, André, a sa cote de popularité au plus haut auprès des supporters phocéens.

André Villas-Boas, nanti d'une nouvelle victoire avec l'OM samedi face à Toulouse (1-0), n'est pas arrivé seul en conférence de presse d'après-match. En effet, l'entraîneur portugais portait son fils dans ses bras, l'installant sagement dans les premiers rangs avant de monter sur l'estrade. Posément, comme à son habitude, il a ensuite concédé avoir eu « un peu de réussite, beaucoup de chance même » : « En 20 secondes, on peut déjà prendre un but. On a eu de la fatigue et même un peu d'anxiété en première période, on aurait pu prendre un ou deux buts sur plusieurs contres, et là c'est fini... On a essayé d'apporter un peu de calme afin d'être en place, de continuer à insister pour créer du danger. Mais on avait besoin de ce moment de génie, arrivé avec Dimitri Payet. Et puis le match a totalement changé, Toulouse a eu le ballon et nous on était derrière sur deux lignes. »




Marseille reste désormais sur 13 matchs sans défaite en Ligue 1, 16 en incluant la Coupe de France : « C'est incroyable. Je crois que j'en avais eu 11 avec le Zenit, 16 avec Porto... C'est une grande réussite, surtout en sortant comme ça de deux matchs à l'extérieur, et avec à chaque fois deux jours de repos seulement. On prend sept points, on est encore très solides défensivement. On est prêts pour ce grand match à Lille. C'est le plus important, garder ces neuf points d'avance sur Lille. On est capables de faire un grand match là-bas, et il y aura Lyon avant en Coupe... On a tellement envie de gagner ce match. Nous jouerons au top et pour gagner, pas de grand changement. » Villas-Boas a aussi cajolé les supporters marseillais sur Instagram, en supportant son ancien club de Porto face au Benfica, rappelant que le club de Lisbonne était aussi celui de la main de Vata...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.