OM : Le "plus grand regret" de Thauvin

OM : Le "plus grand regret" de Thauvin©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 17 mai 2021 à 10h50

Après son 281e et dernier match avec l'OM, face à Angers (3-2), Florian Thauvin, très ému, a fait ses adieux au club phocéen, et évoqué son "plus grand regret" avant de rejoindre le Mexique.



Si les relations n'ont pas toujours été des plus idylliques entre Florian Thauvin et les supporters marseillais, les South Winners lui avaient réservé un bel hommage dimanche soir, pour son 281e et dernier match avec l'OM. "Flo 26 (son numéro, ndlr)" et "A jamais Marseillais" pouvait-on ainsi lire sur une grande banderole installée dans le virage Sud.

Suspendu pour la dernière journée, le champion du monde 2018, qui s'est engagé avec les Tigres de Monterrey, le club mexicain de son ancien, et donc futur, coéquipier André-Pierre Gignac, jouait son dernier match avec le club phocéen à l'Orange Vélodrome, face à Angers. Et s'il n'a pas marqué lors de cette victoire acquise au bout du temps additionnel (3-2), décisive dans la course à la Ligue Europa, il part avec le sentiment du devoir accompli, ou presque, comme il l'a ensuite expliqué devant les médias.

"Très fier de mon parcours à l'OM"

"Il était temps pour moi d'ouvrir un nouveau chapitre, de découvrir autre chose. Je ne voulais pas faire de mal à mon club, l'OM mérite un joueur à 100% capable de soulever des montagnes, a-t-il d'abord déclaré. Je vais en profiter pour remercier toutes les personnes qui m'ont accompagné ici au quotidien. Je vais remercier tous les coachs, les présidents. Cela me fait mal au cœur, mais c'est aujourd'hui pour moi un soulagement. J'ai vécu une saison compliquée. Je suis venu à Marseille pour les supporters, ils m'ont fait rêver. Je suis déçu de ne pas avoir pu leur dire au revoir. Les supporters marseillais sont à tout jamais dans mon cœur."

"J'ai de très beaux souvenirs à l'OM, comme le parcours en Ligue Europa (finaliste face à l'Atlético en 2018, ndlr). Mon plus grand regret, c'est de ne pas avoir réussi à remporter des trophées. Je suis très fier de mon parcours à l'OM. Je peux me regarder dans un miroir et être fier de moi", a-t-il ainsi poursuivi, avant de souligner le "rôle important" de Gignac dans son départ au Mexique, où cet "amoureux de l'Amérique Latine", "très emballé" par ce nouveau défi, veut "retrouver beaucoup de plaisir et de passion". Son entraîneur, Jorge Sampaoli, a lui salué le départ d'un "joueur différent. Il a toujours été positif. Je lui souhaite le meilleur, ça a été un plaisir d'avoir travaillé avec lui."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.