OM : Le coup de gueule de Payet

OM : Le coup de gueule de Payet©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 15 décembre 2021 à 20h05

Dimitri Payet pouss un véritable coup de gueule, s'offusquant du manque de sévérité des instances face aux dérapages violents dans les stades.

Dimitri Payet a été la principale victime des derniers incidents qui se sont produits lors du choc OL - OM en championnat. Atteint par une bouteille jetée depuis les tribunes, le Réunionnais avait été touché physiquement et aussi mentalement par cette agression. Depuis, il surveillait avec attention la décision de la Ligue concernant les sanctions à infliger. Et la sentence prononcée ne l'a guère contenté.

Trop, c'est trop pour Payet

L'OL s'est vu retirer un point par la commission de discipline, mais le match sera à rejouer à huis clos. Des sanctions qui ne différent pas vraiment de celles qui avaient été décrétées en aout après le fameux match Nice - OM. Pour Payet, il y en a assez. Il a fait part de son ras-le-bol dans une tribune publiée dans le quotidien Le Monde. « Que les donneurs de leçons viennent jouer 5 min dans un stade en feu et arrêtent de parader en tribune présidentielle. Les joueurs, c'est nous, si on ne se sent pas protégés, on ne peut pas jouer », a-t-il lâché.

Payet montre du doigt les clubs et les instances, mais il aimerait que les joueurs se mobilisent également contre ce fléau qui pénalise le football français. « Voilà ce que j'aimerais : au prochain incident, quel que soit le stade et y compris au Vèlodrome, je voudrais voir les deux capitaines, les deux entraîneurs se réunir dans le rond central et décider de ne pas reprendre », a proposé le Réunionnais.

Une interruption volontaire du match décidée par les acteurs, l'idée risque de faire grincer des dents. Payet en convient, mais il estime que les actions fortes sont aujourd'hui inévitables. "C'est aussi aux joueurs de prendre leur responsabilités, a-t-il poursuivi. Je sais que cela va faire blêmir les dirigeants de clubs, ceux du foot français et les diffuseurs, mais j'aimerais que cette idée fasse son chemin parce que ça suffit ! ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.