OL - OM : Labrune sort du silence et veut " renverser la table "

OL - OM : Labrune sort du silence et veut " renverser la table "©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365, publié le lundi 22 novembre 2021 à 17h20

Au lendemain de la rencontre entre Lyon et Marseille, Vincent Labrune, le président de la LFP, a pris la parole dans L'Equipe pour revenir sur l'incident qui a causé l'interruption du match. L'intéressé compte sur l'aide de l'Etat pour venir à bout des violences dans les stades.



Attendu, Vincent Labrune a finalement pris la parole ce lundi. Au lendemain de l'incident qui a mis fin prématurément à la rencontre entre Lyon et Marseille, lors de la 14eme journée de Ligue 1, le président de la Ligue de football professionnel (LFP) a fait le point sur la décision tardive prise dimanche soir et sur la suite des événements. « Je suis choqué et furieux. Choqué qu'en 2021, après tous les événements que nous avons vécus depuis le début de la saison, il y ait encore des imbéciles qui soient en situation de jeter des projectiles sur les joueurs ou les arbitres. Je suis choqué, encore, que l'on mette deux heures pour prendre une décision qui relève de l'évidence et qui aurait dû être prise en deux minutes. Car il est évident que quand un acteur est touché, le match ne peut pas reprendre. On ne peut, sous aucun prétexte, transiger avec l'intégrité des acteurs et il ne peut pas y avoir de deuxième chance à mes yeux. Le match doit être interrompu, point final », a notamment déclaré l'ancien président de l'OM.

« Affronter ensemble ce problème de société »

« Je pense qu'il est temps de renverser la table sur les questions de sécurité, ni plus ni moins. Nous voyons bien que le système d'organisation « tripartite » (clubs/ État/ LFP) qui prévaut actuellement ne fonctionne pas de manière optimale. (...) Je pense qu'il est urgent de lancer une grande concertation nationale concernant la violence dans les stades. Cette gangrène va nous tuer si nous ne réagissons pas urgemment, a par la suite confié Labrune, dans un entretien à L'Equipe. Nous nous entretiendrons aussi avec les ministres de l'Intérieur et des Sports qui nous reçoivent demain (mardi) matin Place Beauvau. Il est urgent de s'unir et d'affronter ensemble ce problème de société, de proposer des solutions plutôt que de « balancer » des petites phrases assassines totalement inutiles qui donnent du grain à moudre aux supporters. L'objectif sera donc de mettre tous les acteurs autour de la table prochainement pour prendre à bras-le-corps le problème. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.