OL : Malo Gusto signe son premier contrat professionnel

OL :  Malo Gusto signe son premier contrat professionnel©Media365
A lire aussi

Axel Allag, publié le jeudi 17 décembre 2020 à 18h10

Ce jeudi, l'Olympique Lyonnais a officialisé la signature du premier contrat professionnel de Malo Gusto, un joueur de la génération 2003, comme Rayan Cherki.

Mercredi soir, l'OL s'est pris les pieds dans le tapis, en concédant un match nul face à Brest (2-2), après son exploit contre le PSG, dimanche au Parc des Princes (0-1). Un match qui a notamment été marqué par la polémique sur le penalty transformé par l'opposant, en fin de rencontre. Même si cela fait deux points en moins pour les Gones, le club reste tout de même dans une position de tête, troisième à une unité du PSG et deux du leader, Lille, avant le choc entre nordistes et franciliens, dimanche (21 heures). Ce jeudi, Lyon a officialisé une bonne nouvelle, avec la signature du premier contrat professionnel du jeune Malo Gusto (latéral droit de formation), âgé de 17 ans.



Dans le communiqué publié sur son site officiel, le club s'est montré ravi. "L'Olympique Lyonnais est heureux d'informer de la signature du premier contrat professionnel de Malo Gusto pour 3 saisons, soit jusqu'en juin 2023. Après Rayan Cherki, et plus récemment Florent Da Silva, c'est un nouveau joueur de la génération 2003 qui a paraphé son premier contrat professionnel, en présence du Président Jean-Michel Aulas et du directeur sportif Juninho. Né à Décines, Malo Gusto a intégré l'Académie de l'OL en 2016. Malgré son jeune âge, le défenseur latéral s'est notamment révélé l'an passé avec les U19 (17 matches toutes compétitions confondues) avant de rejoindre l'équipe de National 2 cette saison, disputant 7 des 9 rencontres de championnat. Intégré au groupe professionnel depuis le début de saison, l'international U17 français a également été convoqué à plusieurs reprises en Ligue 1 par Rudi Garcia", peut-on lire.

Gusto, de son côté, a exprimé une fierté de circonstance. "C'est un immense honneur pour moi de signer mon premier contrat professionnel dans mon club formateur. Ce n'est vraiment pas une finalité. Il faut continuer à travailler car ce n'es que le début. Je me suis bien intégré au groupe professionnel."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.