OL : Les regrets de Bosz

OL : Les regrets de Bosz©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 06 décembre 2021 à 09h46

Douzième de Ligue 1 après sa nouvelle contre-performance à Bordeaux dimanche soir (2-2), l'OL a encore gâché, au plus grand regret de son entraîneur.



Quatre jours après s'être incliné à domicile face à Reims (1-2), l'OL a bien failli enregistrer sa sixième défaite de la saison dimanche soir à Bordeaux. Mais les Gones ont finalement fait match nul au Matmut Atlantique (2-2), malgré deux énormes opportunités pour les Girondins, pour M'Baye Niang et Stian Gregersen, dans les derniers instants de ce match de clôture de la 17e journée de Ligue 1. Encore décisif face à Niang, Anthony Lopes était "énervé" et "triste" après cette nouvelle contre-performance. "On était devant et on menait 2-1, on avait fait le plus dur. On se fait rejoindre à 2-2 et on est presque sur le point de perdre le match en fin de compte. Il va falloir remédier pas mal de choses. On se doit de faire beaucoup plus. Aujourd'hui, on est douzième de Ligue 1, ce qui est totalement inadmissible quand on est l'Olympique Lyonnais", a pesté le portier rhodanien au micro d'Amazon Prime.

"Les buts n'ont rien à voir avec le changement de système"

Son entraîneur, qui est passé du 4-2-3-1 au 3-4-3, sans résultat, n'en revenait pas non plus. "On a failli perdre le match à la fin, c'est incroyable, a déclaré le contesté technicien néerlandais. Je suis déçu parce qu'on n'a pas gagné. On aurait dû gagner, mais ce n'est pas la première fois de la saison que c'est comme ça. Je suis content d'avoir changé de système, les joueurs ont bien répondu au changement. On a vu que les deux buts sont deux fautes individuelles, et n'ont rien à voir avec le changement de système. Je ne suis jamais content quand on ne gagne pas un match qu'on doit gagner." L'ancien coach de l'Ajax a ensuite évoqué en conférence de presse la blessure à la cheville de Jason Denayer, auteur de l'ouverture du score et qui a été contraint de céder sa place en fin de première période : "C'est la cheville. Il a crié pendant le match, et ce n'est jamais un bon signe. Mais honnêtement, je ne sais pas." On devrait en savoir plus une fois que le défenseur belge aura passé des examens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.