OL : Le mercato, les incidents de Nice-OM, Messi... Aulas fait le point

OL : Le mercato, les incidents de Nice-OM, Messi... Aulas fait le point©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 25 août 2021 à 21h55

Ce mercredi en conférence de presse, Jean-Michel Aulas a effectué un large point sur l'actualité, lors des présentations de Xherdan Shaqiri et Emerson. Le président de l'OL a notamment abordé les incidents survenus lors de la rencontre entre Nice et l'OM, dimanche soir.



Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, avait visiblement quelques messages à faire passer, ce mercredi. Dans le cadre des présentations des deux nouvelles recrues de l'Olympique Lyonnais, Xherdan Shaqiri et Emerson, le dirigeant a abordé de nombreux sujets devant la presse. Si l'équipe dirigée par Peter Bosz peine à entamer sa saison en Ligue 1, avec deux nuls face à Brest et Clermont ainsi qu'une défaite à Angers (3-0), Aulas s'est montré certain du chemin à suivre. "Je l'ai vécu comme tous les supporters, avec un peu d'amertume et de tristesse. Mais trois matchs, ce n'est pas définitif, et ces deux recrues montrent notre volonté de réussir en Ligue 1 et d'être prêts pour la Ligue Europa qui est une ambition forte. On est convaincus d'être sur la bonne voie, et qu'on est en train de nous donner les moyens d'atteindre nos objectifs", a-t-il affirmé dans des propos rapportés par L'Equipe.

"La seule solution pour freiner ces débordements est la pénalité en points"

Au sujet du mercato, à six jours de la fermeture du marché des transferts, Aulas a expliqué que l'OL ne voulait pas empiler les joueurs dans certains postes, mais du mouvement pourrait être à prévoir. "Il est probable qu'il y aura d'autres mouvements, mais aujourd'hui, les transferts sont d'une complexité énorme. On espère encore faire des choses qui vont vous surprendre. Aouar ? Il y a des discussions, mais pas d'offres à l'instant T, même si on en annonce tous les jours", a jugé le président.


Satisfait de la demande d'aide de Vincent Labrune effectuée auprès du gouvernement après les incidents survenus lors du match Nice-OM, dimanche soir à l'Allianz Riviera, Aulas a exprimé un avis tranché sur cet épisode :"Je pense que la seule solution pour freiner ces débordements est la pénalité en points. C'est la seule sanction qui fasse vraiment peur, plus que les amendes et les interdictions de tribunes. Autrement, on n'éradiquera pas le phénomène", a-t-il affirmé.

Enfin, à quelques jours des très probables débuts de Lionel Messi en Ligue 1, le président de l'OL n'a pas masqué son enthousiasme : "Je trouve que c'est fantastique. Les gens à Reims vont s'enflammer, dimanche pour sa venue. Et je suis sûr que les droits de la L1 à l'étranger, gérés par beIN, vont battre tous les records. Le fait que Barcelone se fasse piquer un joueur en fin de contrat, c'était... Disons que ça nous est arrivé dans l'autre sens (avec Memphis Depay, qui a quitté l'OL pour rejoindre le Barça, ndlr)."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.