OL : Depay n'a pas peur du PSG

OL : Depay n'a pas peur du PSG©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 19 mars 2021 à 16h50

Le capitaine de l'OL, Memphis Depay, a mis en exergue le fait que son équipe n'avait pas peur du PSG, alors qu'elle recevra l'équipe de la capitale, dimanche soir pour le choc de la 30ème journée de Ligue 1 (21 heures).


L'affiche de la 30ème journée de Ligue 1 se déroulera dimanche au Groupama Stadium entre l'OL, troisième du championnat, et le PSG, second avec le même nombre de points, 60, mais une différence de buts plus importante (+44 contre +31). Avant cette rencontre de haute importance, Memphis Depay s'est présenté en conférence de presse, ce vendredi. Le capitaine de l'OL est plutôt rare devant les médias et il a tenu un discours clair, semblant confiant avant la rencontre face à Kylian Mbappé et ses coéquipiers.

"On doit avoir le ballon au moins autant qu'eux"

"On les a vus jouer en Ligue des Champions, en Coupe, en ce qui nous concerne on ne craint personne. Il serait insensé de notre part de sous-estimer cette équipe", a expliqué Depay. Particulièrement inspiré dans cet exercice 2020-2021 comme le démontre son bilan de 14 buts et 9 passes décisives en 29 matchs de Ligue 1, l'avant-centre ne désire pas se donner un rôle avant ce choc. "Jouer le match, dans les gros matchs on doit sacrifier sa manière de jouer quelques fois. On doit jouer, avoir le ballon au moins autant qu'eux. Mon rôle ne va pas changer je vais me battre, travailler dur et essayer d'avoir des opportunités", a-t-il glissé.


Il a aussi comparé Rudi Garcia à Bruno Genesio, son ancien coach à l'OL. Dressant un portrait laudateur du premier. "J'étais aussi satisfait de ma saison en 2018, l'équipe est différente, le coach aussi, j'avais marqué beaucoup de buts en ne sortant que du banc à l'époque. Si Rudi Garcia était arrivé plus tôt j'aurais pu faire encore mieux car il m'a donné beaucoup de confiance et de responsabilité, c'est le genre de coach qui fait que je peux donner le meilleur de moi-même, c'est un coach pour lequel je me suis battu. Avant il y avait peut-être un manque de confiance et de communication. Je ne dis pas ça contre Bruno (Genesio) qui est un très bon coach, j'ai passé de très bons moments avec lui. C'est un coach qui comprend très bien le football mais je pense que simplement, parfois, il y a pu y avoir des désaccords."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.