OL - Bosz : "On était mauvais"

OL - Bosz : "On était mauvais"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 19 août 2022 à 23h42

Mais ça s'est bien fini, donc, pour l'Olympique Lyonnais qui a dominé Troyes par trois buts d'écart (4-1) vendredi soir à l'occasion de la troisième journée de Ligue 1. Par ces mots, le coach revient sur la seule première période.



Tetê n'hésite pas, après la victoire convaincante - au moins par son ampleur - de l'Olympique Lyonnais face à Troyes (4-1) : "Si on continue à jouer comme ça, on pourra viser haut." Mais son coach Peter Bosz, fidèle à lui-même, n'a pas attendu bien longtemps pour le ramener sur terre (sur Prime Video) : "Malgré son doublé, il n'a pas vraiment bien joué. Comme Malo Gusto, qui a été malade presque toute la semaine, il peut faire beaucoup mieux. Et ils vont le montrer." L'entraîneur néerlandais a apprécié le changement total de visage de son équipe au retour des vestiaires, mais fatalement, il n'a pas du tout aimé la première période : "On avait les onze mêmes joueurs, mais deux équipes différentes. Avant la pause, on n'était pas bien placés, toujours en retard."

Le technicien des Gones assure que ça n'a "rien à voir avec le rythme" : "On était mauvais, point final." Interrogé sur le marché des transferts, qui demeure ouvert pour une bonne dizaine de jours, Peter Bosz a un peu moins botté en touche qu'à l'habitude, admettant que ça le concernait bel et bien : "J'essaie d'en parler avec ceux qui sont susceptibles de partir. J'ai été joueur, je comprends aussi qu'il peut y avoir des possibilités. Parfois, c'est aussi le club qui le demande... C'est le football moderne. Jusqu'à la fin du mois, il faut faire avec." Houssem Aouar ou même Lucas Paqueta restent évoqués au rayon des potentiels partants, alors que ce dernier était pourtant encore titulaire vendredi soir. Le football moderne, en effet...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.