OL - Bosz : "Le foot, ce n'est pas que le résultat"

OL - Bosz : "Le foot, ce n'est pas que le résultat"©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 20 juillet 2021 à 23h45

Le nouvel entraîneur de l'Olympique Lyonnais, Peter Bosz, a longuement raconté sa vision du football dans un entretien accordé à L'Equipe. Il a assuré ne pas voir ce sport qu'à travers le seul prisme du résultat.



Les convictions de Peter Bosz sont affirmées. Passé par l'Ajax Amsterdam, le Borussia Dortmund et le Bayer Leverkusen avant de débarquer à l'OL, le technicien hollandais réalise pour le moment des matchs amicaux aboutis, avec un succès large obtenu face à Wolfsbourg, samedi (4-1) notamment. Avant d'affronter Villarreal, (jeudi, 20 heures), puis le Sporting Portugal (dimanche, 21 heures) pour compléter la pré-saison de son groupe, il s'est longuement confié à propos de sa vision du football dans un entretien accordé à L'Equipe.

"Je veux que les fans soient contents de la manière"

Finaliste de la Ligue Europa en 2017 avec l'Ajax Amsterdam (défaite face à Manchester United 2-0), Bosz a reconnu que les négociations avec l'OL avaient été rapides. Après un SMS de Vincent Ponsot, directeur sportif de l'OL, et une vidéo avec Juninho et le président Jean-Michel Aulas, il a pris l'avion d'Amsterdam vers Lyon dès le lendemain. Sondé sur la base de sa philosophie de jeu, il a offert une réponse tranchée : "Je veux gagner et je veux que les fans soient contents de la manière. Quand ils rentrent chez eux, je veux qu'ils parlent d'actions qu'ils ont vues : 'ah ce centre là, ah cette passe !' Ils paient pour voir ça donc il faut leur donner quelque chose", a-t-il expliqué.


Les influences Cruyff et Guardiola, l'attirance pour les équipes de Sampaoli et Bielsa

Désireux d'avoir le ballon, et de le récupérer dans les cinq secondes après la perte, le technicien hollandais est très inspiré par Johan Cruyff, Rinus Michels et Pep Guardiola. "Le foot, ce n'est pas que le résultat. Il faut aussi la manière et la manière de Cruyff, c'est être dominant, attractif. C'est le premier entraîneur à gagner la C1 avec Barça mais il était dur aussi, très très dur", a jugé Bosz, qui ne s'est pas rangé dans la même catégorie que l'entraîneur de Manchester City au niveau de la fréquence des ajustements tactiques au cours des matchs. "De temps en temps mais pas comme Guardiola. Il faut le dire, il est, pfff... C'est vraiment intéressant ce qu'il produit."

Enfin, il a aussi mis en évidence l'intensité des équipes de Jorge Sampaoli et Marcelo Bielsa. "Quand tu vois comment les attaquants et les milieux pressent à Leeds... J'aime quand on peut voir la signature d'un entraîneur. Avec Bielsa, c'est ça. Et le Séville ou le Chili de Sampaoli, c'était ça". Ne reste plus qu'à voir la patte Bosz du côté de l'OL.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.