OL : Boateng condamné à une amende de 1,8 millions d'euros pour violences conjugales

OL : Boateng condamné à une amende de 1,8 millions d'euros pour violences conjugales
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 09 septembre 2021 à 21h48

Jérôme Boateng a été reconnu coupable de coups et blessures volontaires sur son ex-compagne. Le nouveau défenseur de l'OL a échappé à une peine de prison mais a été condamné à 1,8M€ d'amende pour violences conjugales.

Ce jeudi, Jérôme Boateng, le nouveau défenseur de l'OL était de retour à Munich. Il a comparu devant un tribunal de la ville bavaroise pour répondre de violences conjugales sur son ex-compagne, la mère de ses deux enfants. Les faits remontent à 2018 et il devait initialement être jugé en décembre dernier, mais l'audience avait dû être reprogrammée en raison de l'absence d'un témoin souffrant du Covid-19. Le joueur risquait une peine maximale de cinq ans de prison, mais après cette journée d'audience, il a été reconnu coupable par le tribunal, et condamné à une très grosse amende de 1,8 million d'euros.

Son transfert avorté au PSG, une cause de la dispute

Les faits remontent à l'été 2018 lors de vacances aux Caraïbes. Le champion du monde 2014 avait lancé vers sa compagne de l'époque une lanterne lors d'une dispute. Ratant son objectif, il avait ensuite touché la jeune femme avec une boîte isotherme, qui lui a occasionné une blessure au bras droit. "Il m'a enfoncé un œil avec le pouce. Il m'a mordu la tête et m'a tiré par terre par les cheveux", a-t-elle relaté. Boateng était à l'époque engagé dans des discussions afin de possiblement rejoindre le PSG, et il a assuré ce jeudi, comme le rapporte RMC Sport, que la dispute était notamment liée aux diverses exigences de sa compagne afin de venir à Paris. Un voyage avorté car finalement, il était resté au Bayern Munich avant de rejoindre l'Olympique Lyonnais, cet été. En début d'année, Boateng avait été au centre de l'actualité, quand, au moment de disputer la Coupe du monde des clubs au Qatar avec le club munichois, sa petite amie - Kasia Lenhardt - qu'il venait de quitter quelques jours plus tôt, avait été retrouvée morte dans un appartement de Berlin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.