OL : Aulas reprend de volée l'adjoint aux Sports de Marseille

OL : Aulas reprend de volée l'adjoint aux Sports de Marseille©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 09 septembre 2021 à 15h56

Le torchon brûle entre l'Olympique Lyonnais et... la mairie de Marseille, où on laisse clairement à penser que la décision concernant Nice - OM n'aurait pas été la même si le club rhodanien avait été concerné. Jean-Michel Aulas a tonné.



Les voix continuent de s'élever autour de l'affaire Nice - OM, au lendemain de la décision de la commission de discipline de la LFP qui a donné le match à rejouer à huis clos, tout en pénalisant l'OGCN d'un point (et de deux autres matchs à huis clos, dont un déjà passé). Mais aussi en sanctionnant individuellement Dimitri Payet et Alvaro Gonzalez, qui ont tous les deux été suspendus pour respectivement un match avec sursis et deux matchs ferme. Ce qui n'a pas plu du tout à l'adjoint aux Sports de la mairie de Marseille, Sébastien Jibrayel : "Je prends acte de la décision prise par la LFP, même si je m'attendais à mieux pour l'OM. Nos joueurs sont blessés, le terrain est envahi, les conditions sécuritaires ne sont pas réunies... et malgré ça on doit rejouer le match."

C'est surtout sa dernière phrase qui a mis le feu aux poudres jeudi, en fin de matinée : "Ah j'oubliais, nous ne sommes pas l'OL !" Ce qui a conduit à une réponse rapide de Jean-Michel Aulas, le président des Gones, environ deux heures plus tard : "Merci de ne pas nous utiliser comme contre-feu, ça ne vous honore pas en tant qu'élu de la République." Voilà qui n'est évidemment pas fait pour arranger les relations entre les deux Olympiques, le bus des joueurs lyonnais ayant notamment été caillassé en 2016 et 2019. Au mois de février, peu avant le remplacement de Jacques-Henri Eyraud par Pablo Longoria à la présidence de l'OM, "JMA" s'était encore attaqué au premier nommé (pour L'Equipe) : "Gérer un club contre ses supporters ? Moi, je ne sais pas faire. Si certains estiment pouvoir faire autrement, qu'ils le démontrent. Mais je pense que ça ne peut pas être tenable."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.