OL : Aulas confirme Bosz et voit loin

OL : Aulas confirme Bosz et voit loin©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mardi 01 mars 2022 à 09h57

Jean-Michel annonce une grande décision pour l'avenir de l'Olympique Lyonnais. Elle concerne l'entraîneur du club classé 10eme du Championnat.



Il y a quelques semaines, le président de l'Olympique Lyonnais avait prévenu qu'il ferait le point fin février sur la situation du club et notamment de l'entraîneur Peter Bosz, alors en délicatesse avec les résultats. Jean-Michel Aulas a tenu parole. Au lendemain d'une défaite cuisante, devant Lille au Groupama Stadium (0-1), qui n'aurait jamais dû survenir si le but de Lucas Paqueta en fin de rencontre avait bien été accordé, le patron de l'OL a pris la parole auprès de L'Equipe. Et confirmé le technicien néerlandais.

Malgré la 10eme place occupée en Ligue 1 après 26 journées, Bosz va finir la saison. « Ce que l'on voit nous confirme dans notre choix du futur. Ce que l'on voit à l'entraînement et en match nous donne l'idée qu'il est l'homme de la situation. Peter n'est pas du tout en danger, quoi qu'il arrive, et avec Vincent (Ponsot) et les équipes de Bruno (Cheyrou), on travaille déjà sur le recrutement de la saison prochaine, puisque là, on peut s'y prendre à l'avance », annonce Aulas dans les colonnes du quotidien sportif, mardi.

Aulas sur Bosz : « On travaille d'ores et déjà avec lui sur le recrutement »

Le président rhodanien va donc plus loin et révèle que Peter Bosz sera encore présent la saison prochaine. « On travaille d'ores et déjà avec lui sur le recrutement, en fonction de son système de jeu. L'échec transitoire de cette saison, c'est que, bien que l'on ait essayé de lui donner satisfaction sur le recrutement, on n'y est pas arrivé visiblement. Je le regrette. Donc on a tout remis à plat, et le mercato d'hiver a permis d'avoir quelqu'un sur le côté droit qui va vite (Romain Faivre), même s'il manque encore un peu de force dans les frappes (sourire), on l'a vu dimanche. Et Tanguy (Ndombele), lui, s'est engagé dimanche, lâche Aulas au sujet des recrues hivernales. Quand on arrive à mettre Lille autant en difficulté sur une mi-temps... On a fait un très bon match. 20 tirs à 6, ce n'est pas rien. Je voudrais bien voir cette équipe contre Porto, et les autres : je pense qu'on est capables de passer. »


Jean-Michel Aulas s'est également exprimé sur l'arbitrage du dernier match. Pour rappel, M. Turpin avait initialement accordé le but de Paqueta avant d'être appelé par le VAR et de changer d'avis après avoir consulté certaines images au bord du terrain. « On a donné, dimanche, une mauvaise image à un arbitre qui ne s'était pas trompé, avoue le boss de l'OL. L'arbitre à la vidéo sortait de Nantes-PSG, ce qui fait beaucoup en huit jours. Il a sûrement besoin d'un peu de repos. Je suis assez content, en fait, que ce soit une erreur de la vidéo. Clément Turpin est quand même la référence de l'arbitrage français à l'international, on est tous contents qu'il représente la France dans les grandes compétitions. Il avait eu ce problème, à PSG-OL (1-2, le 19 septembre), et là c'était son erreur, mais ça me soulage de savoir que ça ne vient pas de lui cette fois. On s'est suffisamment plaint que les stars de l'arbitrage soient aussi rarement amenées par le VAR à reconnaître leurs erreurs, pour ne pas regretter, cette fois, qu'il ait été à ce point induit en erreur. C'est quand même une faute grave. » Les regards sont désormais braqués vers le déplacement à Lorient, vendredi (21h00).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.