OL : Aouar revient sur sa sanction contre Reims

OL : Aouar revient sur sa sanction contre Reims©Media365
A lire aussi

Axel Allag, publié le lundi 30 novembre 2020 à 20h40

Le milieu de terrain de l'OL, Houssem Aouar, a exprimé sa vérité après sa sanction contre Reims. Match qu'il n'a pas disputé en raison d'une décision de son directeur sportif, Juninho et un refus de s'entraîner à Angers.

En s'imposant face à Reims en Ligue 1 (3-0) dimanche, l'OL s'est rapproché à deux points du PSG au classement du championnat et pointe à la troisième place. Houssem Aouar, lui, a dû regarder ses coéquipiers, car il n'avait pas été convoqué pour le match. En effet, le milieu de terrain avait refusé d'effectuer des exercices physiques, après le succès de son équipe à Angers, dimanche dernier, et avait été sanctionné par ses supérieurs, Juninho en particulier.


Son coach, Rudi Garcia, avait indiqué avoir approuvé la sanction, avant le succès face aux Rémois. Ce lundi, Aouar a pris la parole sur cet épisode, lors de l'émission Top of the Foot sur RMC. Avec une volonté d'apaiser l'atmosphère autour de son cas. "J'ai préféré ne pas réagir avant le match, parce que c'était un match très important dans la course au podium, et on l'a gagné, c'est bien. Honnêtement, il n'y a rien de grave, on en a un peu trop fait. C'est parti d'un quiproquo", a-t-il indiqué dans un premier temps.

"Je ne suis rien à côté du groupe", clame Aouar

Puis de continuer, sur la raison de son refus face à Angers, sachant qu'il revenait juste d'une blessure au niveau de l'adducteur. "Contre Angers, je ne suis pas rentré à cause de la qualité du terrain, c'est ce que le coach m'a dit. Après le match, il y a eu un entraînement sur ce même terrain, et j'ai refusé d'y participer pour la même raison: à cause de la qualité de la pelouse. Le lendemain, alors qu'il y avait un jour de repos pour l'équipe, je suis revenu au club pour faire une séance avec le coach et le préparateur, sur un terrain plus approprié pour mes adducteurs, parce que c'est une blessure que je traîne depuis un mois et demi", a justifié l'international tricolore.



Enfin, il a tenu à clarifier son statut, en mettant en avant le collectif dirigé par Rudi Garcia plutôt que son cas individuel. "Je respecte la décision de mon directeur sportif, ça a été un très grand joueur, il sait ce qu'il fait. Il n'y a pas autant d'histoires à faire. Franchement, j'ai bien vécu cette affaire parce qu'il n'y a rien. Il faut passer à autre chose, on tourne bien en ce moment, donc il faut regarder de l'avant et arrêter de parler de ça. Moi, je ne suis rien à côté du groupe."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.