Nos révélations de la saison en Ligue 1

Nos révélations de la saison en Ligue 1©Media365
A lire aussi

Dimitri Ferrero, publié le lundi 23 mars 2020 à 19h00

Encore méconnus la saison passée, ils se sont révélés aux yeux de la France du football, cette saison. Retour en quelques mots sur les révélations de la saison de Ligue 1.


Gardien : Predrag Rajković (Stade de Reims)

Samedi 7 mars 2020. Alexandre Mendy, attaquant du Stade Brestois, s'élance pour tirer son penalty face au Stade de Reims. Résultat ? L'attaquant prêté par Bordeaux se heurte au mur Predrag Rajković, comme quatre joueurs de Ligue 1 qui se sont essayés à l'exercice avant lui. Quatre penalties arrêtés sur les cinq concédés par le Stade de Reims cette saison. Un record en Europe. Une belle carte de visite pour le gardien serbe qui dispute sa première saison en Ligue 1 sous le maillot champenois. Meilleur gardien de la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 2015, le gardien de 24 ans découvre la Ligue 1 et le très haut niveau depuis cette saison. Arrivé en provenance du Maccabi Tel-Aviv contre un chèque de 5 millions d'euros, « Rajko », comme le surnomment ses coéquipiers, a mis peu de temps à faire oublier Edouard Mendy parti au Stade Rennais à l'intersaison. Solide sur la ligne, à l'aise dans les airs et décisif dans les moments importants, Rajković contribue largement à faire de Reims la meilleure défense de Ligue 1, avec 21 buts encaissés depuis le début de la saison.

Défenseur : Rayan Aït-Nouri (Angers)

Aït-Nouri n'aura mis que 34 minutes avant de se montrer décisif cette saison en Ligue 1. Auteur d'une passe décisive dès la première journée de championnat face à Bordeaux, l'arrière gauche formé au Paris FC n'a pas perdu de temps pour montrer l'étendue de son talent. Le jeune joueur, qui a pour modèles Marcelo et Andy Robertson, a tout du latéral gauche moderne. Bon défenseur, Aït-Nouri s'exprime vraiment dans le secteur offensif. Doté d'une large palette technique, le joueur de 18 ans n'hésite pas à être présent aux avant-postes afin d'aider son équipe. Capable aussi de jouer un cran plus haut, la polyvalence de l'international Espoirs français attire déjà l'œil des grands championnats européens, en particulier la Premier League où plusieurs clubs se sont déjà manifestés pour enrôler le jeune joueur.

Milieu : Eduardo Camavinga (Stade Rennais)

L'Europe du football risque de se l'arracher cet été, Eduardo Camavinga est LA révélation de la saison du côté de la Ligue 1. Déjà habitué au groupe pro la saison passée, le jeune milieu de terrain de 17 ans a explosé aux yeux de la France, un soir d'été. Face au PSG, lors de la 2eme journée de championnat, Camavinga a survolé les débats face aux stars parisiennes. Clou du spectacle ? Une magnifique passe décisive adressée en direction de Del Castillo pour offrir la victoire aux Rennais face à l'ogre du championnat. Nommé joueur du mois dans la foulée, il est devenu, à 16 ans, le plus jeune lauréat de l'histoire de ce trophée. Milieu de terrain polyvalent, sa vivacité et son bagage technique lui permettent d'être l'un des grands espoirs à son poste. Le Real Madrid lui fait déjà les yeux doux. La possibilité pour le club merengue de retenter un pari à la Raphaël Varane est alléchante et Zinédine Zidane apprécie clairement le profil de l'international Espoirs français.

Attaquant : Victor Osimhen (LOSC)

Encore une fois, le LOSC a eu le nez creux. Habitués à un recrutement malin depuis l'arrivée de Luis Campos chez les Dogues, les Lillois sont allés chercher Victor Osimhen à Charleroi, pour 12 millions d'euros. Après sept mois passés en Ligue 1, l'attaquant nigerian a vu sa valeur tripler, depuis son transfert de l'été dernier. Auteur de 13 buts et de 5 passes décisives depuis le début de la saison, le joueur de 21 ans réalise une première saison canon dans l'Hexagone. Rapide et puissant, le buteur se distingue surtout pour son efficacité face au but. Si le joueur admet rêver de jouer en Liga depuis tout petit, la Premier League est déjà à l'affût pour tenter d'enrôler le Super Eagle, dès cet été.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.