Nîmes : Des supporters dénoncent des violences policières

Nîmes : Des supporters dénoncent des violences policières©Media365

Quentin Lecointe : publié le dimanche 22 décembre 2019 à 18h38

Des supporters nîmois ont dénoncé des violences policières en marge de la rencontre de Ligue 1 entre Marseille et Nîmes samedi soir. 

A l'occasion de la dernière journée de la phase aller de la 19eme journée de Ligue 1, Nîmes se déplaçait à Marseille samedi soir. Pour cette rencontre, 200 supporters nîmois étaient autorisés à venir assister à ce match dans le parcage visiteur de l'Orange Vélodrome. 450 fans des Crocos ont néanmoins tenté de se rendre à Marseille afin d'encourager leur équipe. Les forces de l'ordre sont ainsi intervenues samedi soir sur la route pour conduire les huit cars des supporters sur une aire d'autoroute. Pendant près de deux heures, des négociations ont eu lieu, en vain, pour tenter de faire augmenter le quota des 200 supporters dans le stade. Une partie des supporters, accompagnée par les forces de l'ordre, a été donc dans l'obligation de rebrousser chemin vers Nîmes.



Des familles présentes

Des fans des Nîmois dénoncent ce dimanche des violences policières à leur retour à Nîmes samedi dans la soirée mais aussi au moment de l'intervention de la police sur l'autoroute. "On voit une rangée de CRS devant un bus, la foule devant, aucun signe virulent des supporters. Et là, les CRS avancent, lancent des gaz (...) J'ai vu sous mes yeux mon père, le jour de son anniversaire, se faire pousser contre une voiture et jeter par terre par quatre CRS et le tabasser", a par exemple témoigné un supporter sur France Bleu. Sur des images diffusées sur les réseaux sociaux, on peut notamment voir des scènes confuses avec des familles qui essayent d'échapper aux charges des forces de l'ordre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.