Nicollin cartonne Monaco

Nicollin cartonne Monaco©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 09 novembre 2017 à 14h57

Laurent Nicollin n'a pas été tendre avec l'AS Monaco dans les colonnes de So Foot. Le président de Montpellier ne veut pas qu'on tape que sur le PSG et qu'on oublie les avantages fiscaux des Monégasques.

Il y a bien longtemps que l'AS Monaco n'avait pas fait parler pour autre chose que ses résultats sportifs. Dans l'œil du cyclone pendant des années, les Monégasques avaient laissé le costume du méchant financier du football français au PSG et ses Qataris. A coup de millions dépensés, les Parisiens ont attiré la jalousie de certains clubs français et européens tandis que Monaco rayonnait avec sa jeunesse triomphante.

Seulement, certains n'ont pas la mémoire courte à l'image de Laurent Nicollin. Le président de Montpellier appelle à ne pas oublier que le club de la Principauté possède des avantages fiscaux depuis toujours. « Quid des avantages fiscaux de Monaco ? Personne n'en parle, mais, personnellement, je trouve ça plus "dégueulasse" que le recrutement du PSG. Un joueur étranger qui vient à Monaco ne paie pas d'impôts, alors que quand Neymar touche 3M€ par mois, l'État français récupère des sous... Si tu tapes sur Paris, tape sur Monaco, c'est tout ce que je dis », s'est emporté le fils de « Loulou » dans So Foot.

 
54 commentaires - Nicollin cartonne Monaco
  • Un sale type comme son..........

  • d'accord pour l'ASM, mais on pourrait développer les magouilles de son père aussi !!!! Il faut oser attaquer un club quand le sien n'a pas toujours été "clair" .....ou s'appeler Nicollin !

  • aurai t il besoin des sous du qatar pour defendre PSG

  • il est bien gentil Nicollin il faudrait aussi parlé qu' a Monaco il y a 30 000 habitants et que quand il y a 10000 au stade s'est déjà bien quand a Paris il font le plein les recettes ne sont pas les mêmes. il faut comparer se qui est comparable "sans parler des moyens financier du Qatar.

    justement c'est cela qui est anormal à Monaco on compense l'absence de recettes au guichet par des avantages fiscaux ce qui ne met plus les équipes sur un meêm pied d'égalité fiscal . Quant à la faiblesse des affluences c'est à chaque club de faire en sorte que vienne plus de monde. Quand un théatre joue devant 50 spectateurs au bout d'une saison il est obligé de fermer et c'est la logique de toutes les entreprises

    A refere:
    C'est bien de parler d'égalité fiscale mais Paris c'est plus de trois fois le budget de Monaco (540 millions pour 170) et je ne pense pas que les 370 millions d'écart soient rattrapés par les impôts payés par le PSG.
    Quant aux recettes des stades elles ne représentent que 10 à 15% des recettes des clubs. A ce jour, les 48 138 spectateurs de moyenne au Vélodrome, les 47 171 au Parc des Princes, les 41 461 au Parc OL et les 10 066 au stade Louis II, sont très loin de suffire pour leur permettre d''avoir de tels budgets.

  • N'oublions pas que l'on parle du foot avec toutes les magouilles que cela peut représenter. Si Monaco, pays qui dispute par ailleurs les jeux olympiques pour son compte , peut jouer dans le championnat français c'est qu'il y a des arrangements dont profitent certains dirigeants du football français et européens .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]