Nice : Ursea évoque ses désirs pour le futur

Nice : Ursea évoque ses désirs pour le futur©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 28 mai 2021 à 20h30

Après la fin de sa courte aventure à la tête de l'équipe première de Nice, Adrian Ursea a expliqué vouloir retrouver, si possible, un poste de numéro un dans le futur.


C'est sur un succès de prestige, obtenu face à l'Olympique Lyonnais dimanche dernier (2-3) qu'Adrian Ursea a achevé son aventure à la tête de l'OGC Nice. Intronisé à la tête de l'équipe en décembre dernier afin de prendre la succession de Patrick Vieira, le technicien roumain a pris goût au rôle de numéro un, durant son court laps de temps passé à diriger le club azuréen. Remercié dans la foulée du succès obtenu au Groupama Stadium, il a accepté d'évoquer avec perspective son aventure, ce vendredi lors d'un entretien accordé à L'Equipe.

"Des prestations qui n'étaient pas dignes de l'OGC Nice"

Lors de son arrivée, il a vu un groupe en clair manque de confiance et l'enchaînement des matches tous les trois jours n'a pas aidé à imposer une véritable patte sur l'équipe, comme il l'a reconnu aisément. "Ce qui aurait pu nous aider à surmonter ces deux difficultés, c'était un ou deux résultats positifs, mais on a mis du temps à les avoir. Après, il y avait autre chose : je ne voulais pas sortir de nos idées de jeu. Par exemple sur les sorties de ballon", a expliqué l'ancien entraîneur de Nice. Lucide sur son bilan global, il a émis un jugement sur son étape : "Il aurait fallu avoir plus de temps pour avoir plus de constance. On a fait des prestations qui n'étaient pas dignes de l'OGC Nice, face à Dijon, Bordeaux, Lorient."

Désireux de rebondir en tant que numéro un, il a avoué avoir des contacts en France et à l'étranger, mais cela ne sera pas à Lausanne, qui appartient aussi à Ineos. "C'était l'une des opportunités que j'ai eues, mais on a choisi des chemins différents. En Suisse, on a dit que ça avait capoté parce que j'étais gourmand, mais c'est vraiment ne pas me connaître. Ce qui m'intéresse, c'est la qualité humaine et du projet, l'ambiance de travail pour performer", a-t-il assuré. "Le futur coach (à Nice, ndlr) aura sûrement son staff. Et, sur un plan personnel, j'ai pris goût à être numéro 1. J'ai un certain âge et je veux vraiment vivre cette expérience en participant à un mercato pour construire un groupe, faire une pré-saison et avoir le temps pour faire partager mes idées à une équipe", a confié Ursea, âgé de 53 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.