Nice-OM : Le Graët "vexé et choqué" par les incidents

Nice-OM : Le Graët "vexé et choqué" par les incidents©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 30 août 2021 à 14h51

Noël Le Graët a fini par s'exprimer sur les incidents du dernier Nice-OM. Pour le président de la FFF, "les irresponsables doivent être sévèrement sanctionnés".



Resté muet depuis les incidents qui ont émaillé le dernier Nice-OM, et entraîné l'interruption définitive de ce match de la 3e journée de Ligue 1 suite à l'envahissement du terrain par des supporters des Aiglons, Noël Le Graët sort du silence dans un entretien accordé à Ouest-France. Le président de la FFF se dit "vexé et choqué" par ces évènements : "Quand je me dis qu'on se bat pour qu'il y ait des spectateurs dans les stades... Aujourd'hui, dans ma position, je ne peux que regretter, mais je ne peux rien dire. Je dois laisser les commissions travailler." La commission de discipline de la LFP a pris des premières sanctions mercredi soir, condamnant les Niçois à évoluer à huis clos à l'Allianz Riviera durant le temps de l'instruction et suspendant, également à titre conservatoire, Pablo Fernandez, adjoint de Jorge Sampaoli, qui a violemment frappé un supporter azuréen sur la pelouse.

"Il n'y avait plus d'intérêt"

Le Graët est aussi revenu sur la décision de reprendre la rencontre, qui avait été prise par le préfet des Alpes-Maritimes afin de garantir l'ordre du public. Les Marseillais, craignant pour leur sécurité, avaient refusé de retourner sur la pelouse et de continuer un match arrêté à la 75e minute. "Je ne pense pas que les conditions permettaient de reprendre le match, l'arbitre ne le voulait d'ailleurs pas. Après une heure de repos forcé, il n'y avait plus d'intérêt. Les irresponsables doivent être sévèrement sanctionnés et ne plus venir au stade. La protection des joueurs doit être prioritaire", a encore déclaré le patron du football français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.