Nice : Galtier aborde l'interdiction de déplacement des supporters à Montpellier

Nice : Galtier aborde l'interdiction de déplacement des supporters à Montpellier©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 10 mars 2022 à 21h50

Samedi, Nice se rendra à Montpellier dans le cadre de la 28ème journée de Ligue 1 (17 heures). Les supporters des Aiglons, eux, ont été interdits de déplacement par la préfecture de l'Hérault. Parmi les différentes raisons avancées, on trouve notamment le "transfert d'Andy Delort". Christophe Galtier s'est exprimé sur ce cas, ce jeudi en conférence de presse.


Christophe Galtier n'a pas forcément apprécié. Dauphin du PSG en Ligue 1, l'OGC Nice sent le souffle de plusieurs poursuivants dans cette partie importante de la saison, avec notamment l'Olympique de Marseille, Rennes et Strasbourg situés derrière. Alors avant le déplacement de son équipe à Montpellier, samedi dans le cadre de la 28ème journée de Ligue (17 heures), le coach des Aiglons a affiché sa surprise concernant un motif de l'interdiction de déplacement de ses supporters. Mercredi, la préfecture de l'Hérault a notamment évoqué le "départ surprise" d'Andy Delort de Montpellier à Nice le 28 août dernier, comme une raison de cette interdiction, arguant qu'il n'avait pas "été accepté par les ultras montpelliérains qui n'ont pas pardonné cette défection de dernière minute de ce natif de l'Hérault".

"C'est quoi la prochaine étape ?"

Ce jeudi en conférence de presse, à deux jours de cette opposition, Galtier a donné son opinion. De façon plutôt amère. "J'ose espérer que le transfert d'Andy (Delort) n'est pas la seule raison. Je me pose la question : c'est quoi la prochaine étape ? Un joueur ne pourra plus jouer face à son ancien club ? Demain, si un joueur de Marseille est transféré à Nice, on va l'interdire de jouer parce qu'il y a des risques de trouble de l'ordre ? C'est dommage que nos supporters ne puissent pas se déplacer et assister à ce match. C'est important de pouvoir compter sur leur soutien. La présence du public est un atout supplémentaire", a-t-il commenté. Puis de regretter : "C'est dommage qu'ils ne puissent pas se déplacer sur un déplacement qui paraît assez court, un samedi après-midi, à Montpellier".



Vos réactions doivent respecter nos CGU.