Nice : Digard pas inquiet à propos d'un éventuel rachat de Manchester United par Ratcliffe

Nice : Digard pas inquiet à propos d'un éventuel rachat de Manchester United par Ratcliffe©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 11 mai 2023 à 22h15

Présent en conférence de presse ce jeudi, Didier Digard a pris la parole concernant le thème d'un éventuel rachat partiel de Manchester United par Jim Ratcliffe, patron d'Ineos et de l'OGC Nice. Pour le coach du club azuréen, rien ne changera à Nice.


La sérénité est de rigueur pour Didier Digard. Avant le déplacement de Nice à Strasbourg, samedi en Ligue 1 (17 heures), le coach du club azuréen a exprimé son sentiment concernant un éventuel rachat partiel de Manchester United par Jim Ratcliffe, patron d'Ineos déjà propriétaire de l'OGC Nice depuis 2019. Et c'est peu dire que l'inquiétude n'a visiblement pas été à l'ordre du jour en conférence de presse pour Digard. "Pour moi, Manchester, c'est autre chose, je ne pense pas que l'on soit dépendant de ça. Le boss (Jim Ratcliffe ndlr) a fait un tel investissement à Nice que s'il peut se faire le cadeau de Manchester, je serai content pour lui car on sait que c'est quelque chose qui lui tient à cœur. On sait qu'il ne se désengagera pas de l'OGC Nice. Pour nous, ça ne changera rien", a-t-il affirmé, dans des propos retranscrits par L'Equipe.

"On passe des paliers, les fondations du club sont de plus en plus solides"

Tandis que depuis l'arrivée de l'Anglais, la meilleure place des Aiglons a été la 5ème, Digard s'est montré plutôt rassurant en dépit d'un certain scepticisme autour du projet. "Il y a des difficultés pour nous avec le fair-play financier, on ne peut pas faire tout et n'importe quoi. Le projet peut être difficile à comprendre d'un point de vue extérieur mais je peux vous garantir, qu'en interne, que les gens se donnent à 100% pour faire grandir ce club", a-t-il mis en avant. Éliminé en quarts de finale de la Ligue Europa Conférence par le FC Bâle et 8ème de Ligue 1 à 4 journées de la fin du championnat de France, le club azuréen n'a plus grand chose à espérer cette saison  mais là encore, Digard a affiché un certain optimisme. "On espère toujours faire mieux et plus vite. Il y a quelques années, à quatre journées de la fin, la fin de saison était longue. On passe des paliers, les fondations du club sont de plus en plus solides. Le plus dur, c'est là, quand on arrive dans les détails. Je vois tous ces gens se donner à fond et je sais qu'on va réussir", a-t-il glissé.

La prochaine sortie ne devrait pas être de tout repos pour son groupe, surtout face à un Strasbourg 14ème et à la lutte pour son maintien dans l'élite du football français. "Contre Strasbourg, je pense que ça va être un match très difficile, ils ont très mal démarré la saison mais ils n'ont pas, pour moi, un effectif pour être dans la position dans laquelle ils sont", a évalué Digard, conscient des performances du club alsacien depuis l'arrivée de Frédéric Antonetti. "Ils sont très bons offensivement, solides, avec un public fantastique, ce sera un match très intéressant", a prévenu Digard.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.