Nice : Delort évoque le rôle joué par Galtier dans son arrivée

Nice : Delort évoque le rôle joué par Galtier dans son arrivée©Media365

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 10 septembre 2021 à 17h10

Nouvel attaquant de l'OGC Nice, Andy Delort a été présenté à la presse ce vendredi. L'ancien joueur de Montpellier a évoqué le rôle tenu par Christophe Galtier dans son transfert, en adressant également ses pensées sur la déception provoquée du côté du club héraultais.


Approché par l'Olympique de Marseille durant le mercato estival, Andy Delort, l'ancien attaquant et capitaine de Montpellier, a rejoint l'OGC Nice le 28 août dernier pour une durée de 4 ans. Auteur de 47 buts et 21 passes décisives en 106 matchs avec le MHSC, le joueur a expliqué pourquoi il avait effectué le choix de rejoindre le club azuréen, actuellement quatrième de Ligue 1. "Mon choix a été ici, c'est sûr que c'était deux projets devant moi, j'ai pris ma décision avec ma famille aussi. Je ne le regrette pas et je suis très fier d'être ici. Dès qu'on a parlé avec Nice, on a vu qu'on avait les mêmes ambitions, le projet me plaisait", a-t-il argué, ce vendredi. Assurant comprendre la déception des supporters de Montpellier, il a remercié le président Nicollin : "On s'aimait beaucoup, ça m'a fait beaucoup de mal quand je suis parti par rapport à lui, mes coéquipiers. Laurent Nicollin est un président exceptionnel que j'aime et estime beaucoup."

"Le coach est le meilleur entraîneur français"

Désireux inscrire le "plus de buts possible", le natif de Sète a été convaincu par la présence de Christophe Galtier sur le banc des Aiglons. "La principale raison pour laquelle je suis là aujourd'hui est le coach, qui est le meilleur entraîneur français. Il m'a donné envie de venir, et je l'ai retrouvé d'entrée sur le terrain où je côtoie aussi des joueurs de qualité. J'ai toujours aimé ce coach, et je suis content de pouvoir jouer pour lui et d'être un de ses guerriers. J'avais discuté avec lui quand il était à Saint-Etienne, ça ne s'était pas fait. Quand on jouait l'un contre l'autre, on se parlait, on a toujours eu une relation. Il va me faire énormément progresser", a-t-il commenté. Galtier, justement, a confirmé que le contact n'avait jamais été rompu entre les deux hommes : "Mes premiers échanges avec Andy datent d'une époque (janvier 2017) où lors du mercato d'hiver à Saint-Etienne, j'avais appris qu'il n'était pas très heureux au Mexique. Avec l'accord de mes dirigeants, j'avais beaucoup échangé avec Andy. Ça n'avait pas été possible, mais nous avons toujours gardé le contact. Je l'ai toujours suivi depuis mais ce n'est pas difficile car il vient de faire trois saisons où il est performant."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.