Neymar ou l'expression du Joga Bonito

Neymar ou l'expression du Joga Bonito©Media365

David HERNANDEZ, publié le mercredi 31 janvier 2018 à 11h18

La demi-finale de la Coupe de la Ligue entre Rennes et le PSG (2-3) a fait ressortir le côté chambreur de Neymar. Pourtant, le Parisien n'est que dans le pur style de ces Brésiliens qui voient le foot comme une partie de plaisir.

On ne se refait pas du jour au lendemain. Ce n'est pas Neymar qui va dire le contraire. Le Brésilien n'a pas trouvé le chemin des buts mardi soir à Rennes à l'occasion des demi-finales de la Coupe de la Ligue (3-2) mais a été au centre des attentions. Le n°10 parisien a encore une fois été la cible des Rennais et a poursuivi son duel à distance avec Nabil Fekir afin de savoir quel joueur va être celui qui aura subi le plus de fautes à l'issue de la saison. Une chose est sûre, l'ancien Barcelonais a marqué pas mal de points au Roazhon Park et attiré pas mal de critiques également.

L'attitude de Neymar a fortement été décriée par les joueurs du Stade Rennais ainsi que par de nombreux spécialistes. Fidèle à sa réputation, il a joué avec détachement et cette absence de pression n'a pas vraiment plu chez les Bretons. Bourigeaud n'est d'ailleurs pas passé loin d'une expulsion après avoir subi la folie brésilienne de Neymar. Ce dernier a tenu à mettre les choses au clair : il ne changera pas sa façon de jouer. « Ils me mettent des coups et moi je joue au foot. Ils provoquent mais moi je sais aussi provoquer à ma façon, avec le ballon, avec mon foot. Je ne suis pas là pour mettre des coups, je ne sais pas faire ça. Moi je me défends avec le ballon. », a déclaré l'international à l'issue de la rencontre.
Une déclaration dans le pur style « Joga Bonito » qui a fait la renommée de Ronaldinho durant ses années barcelonaises. Si elle peut passer pour arrogante et entraîner ces nombreuses fautes, cette façon de penser ne doit pas faire oublier que le football est un spectacle à l'heure où ce sport n'a jamais été aussi business. Comme Ronnie à son époque, Neymar a cette faculté technique qui le rend pratiquement injouable. Surtout, ce n'est pas son arrivée en Ligue 1 qui l'a poussé à ce genre de geste. Durant ses années catalanes, Neymar était déjà coutumier du fait entre contrôle du dos et coup du sombrero et l'on criait au génie en France pendant que ses adversaires espagnols pestaient comme les Rennais mardi soir ! Oui, il peut être agaçant comme peut l'être Cristiano Ronaldo mais comme le dit Unai Emery, « on doit être content d'avoir un tel joueur » qui régale à chaque sortie. Insolent certes mais tellement pétri de talent.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.