Nantes : Kombouaré place son équipe en favorite contre Toulouse

Nantes : Kombouaré place son équipe en favorite contre Toulouse©Media365

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 26 mai 2021 à 17h00

Avant le premier match de la confrontation face à Toulouse, jeudi soir pour le barrage de Ligue 1 (20h45), Antoine Kombouaré a jugé Nantes comme le favori, même si il faudra le démontrer sur le terrain.



Défait par Montpellier, dimanche lors de la 38ème et dernière journée de Ligue 1 (1-2), le FC Nantes (dix-huitième) devra passer par la case des barrages, dès jeudi à Toulouse, troisième de Ligue 2 pour le match aller (20h45). Ce mercredi en conférence de presse, Antoine Kombouaré s'est confié avant ce match aller et a expliqué que pour lui, le favori de ces deux matchs (avec le retour dimanche à Nantes) était clair.

"Je n'envisage pas la défaite"

"Bien sûr que nous sommes favoris face à une équipe évoluant en Ligue 2 ! À nous d'assumer ce statut et de faire ce qu'il est nécessaire pour rester en Ligue 1. Au-delà de l'aspect mental, il y a l'aspect physique qui rentre en compte car nous allons enchaîner deux matchs en trois jours. Il faudra être costaud", a indiqué le natif de Nouméa.

Au sujet de son futur opposant, Kombouaré a pointé certaines forces de l'équipe dirigée par Patrice Garande. "Toulouse est une équipe portée vers l'offensive et qui est la meilleure attaque de L2 (71 buts marqués, ndlr), donc oui, c'est une belle équipe. Ils ont des forces, nous aussi, on reste tout de même sur une bonne dynamique", a-t-il justifié, alors que Nantes, avant son revers face à Montpellier, avait su enchaîner quatre succès consécutifs en Ligue 1 face à Strasbourg (1-2), Brest (1-4), Bordeaux (3-0) et Dijon (0-4). Plutôt optimiste, le coach du FC Nantes a annoncé ne pas songer au pire scénario : "Je n'envisage pas la défaite. Dans mon esprit, ces deux matches-là vont nous permettre de nous maintenir. Si je pensais comme vous, je n'irais même pas jouer les matches. Si je pense qu'on n'est pas armé, incapable, je ne viens pas devant vous."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.