Michel Hidalgo, 86 ans et les plus grandes dates du football français à son compteur

Michel Hidalgo, 86 ans et les plus grandes dates du football français à son compteur©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le vendredi 22 mars 2019 à 07h00

Michel Hidalgo célèbre ses 86 ans ce vendredi. Joueur, dirigeant, sélectionneur, le Nordiste a tout connu au sein du football français. Son nom restera à jamais associé à des événements historiques du football français : Séville 82, l'Euro 1984 ou la première finale de la coupe d'Europe des clubs champions du Stade de Reims.

Le nom de Michel Hidalgo est lié aux premiers exploits du football français. Ce vendredi, il célèbre ses 86 ans. L'occasion de passer en revue toutes les fois où son nom a été associé aux rêves d'une génération d'amoureux du football. Formé au Havre, le milieu de terrain passe professionnel au début des années 1950. Transféré au Stade de Reims, il participe à la première épopée européenne d'un club français sur la scène continentale. Le Nordiste fait partie aux côtés de Raymond Kopa de l'équipe qui est arrivée en finale de la Coupe d'Europe des clubs champions en 1956. De la tête, il marque même un but dans cette finale remportée par le Real Madrid d'Alfredo Di Stefano (4-3).

14 ans au plus haut niveau en tant que joueur

Champion de France 1955, Hidalgo a tous les titres nationaux à son palmarès. Le trophée des Champions gagné avec Reims en 1955 mais aussi en 1961 avec Monaco. Transféré sur le Rocher en 1957, le natif de Leffrinckoucke continue sa razzia avec la Coupe de France 1960 et 1963 et le Championnat de France en 1961 et 1963. Sélectionné une fois en équipe de France pendant sa carrière de joueur, l'ancien milieu de terrain y est revenu plus tard pour marquer l'histoire. Car ce n'est pas durant ses 14 ans au plus haut niveau en tant que joueur que Michel Hidalgo a été le plus incontournable.



Président de l'UNFP pendant cinq ans, celui qui est à l'origine de la FIFpro, le syndicat international des footballeurs professionnels, change le paysage du football en insistant pour la mise en place des contrats de travail des footballeurs tels que nous les connaissons aujourd'hui. Entraîneur-joueur en amateur du côté de Menton, Michel Hildalgo prend les rênes de l'équipe de France en 1976. En profitant de la génération Platini-Rocheteau-Bossis, il met en place un jeu porté sur l'offensive. Les résultats arrivent rapidement avec une qualification pour le Mondial 1978. La fin de douze ans d'absence au plus haut niveau. Après une élimination au premier tour en Argentine, les Bleus terminent quatrièmes de la Coupe du Monde 1982. En Espagne, l'aventure française a été marquée par le drame de Séville 1982 et l'élimination en demi-finale par la RFA.



Deux ans plus tard, l'équipe de France senior remporte son premier titre : l'Euro 1984. En France, la bande à Platini triomphe de l'Espagne en finale et glane son premier trophée. Pendant 14 ans, ce championnat d'Europe a été la seule compétition remportée par les Tricolores. Avec ce succès, Michel Hidalgo sort par la grande porte et devient le DTN à temps complet de la Fédération Française.



Manager de l'OM de Tapie, il s'est également vu proposer un poste dans le gouvernement Fabius en 1984 et a une voix qui compte toujours dans le football français. En 2006, la LFP lui avait demandé son avis pour essayer de rendre le football hexagonal plus spectaculaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.