Même Aulas craque des fumigènes

Même Aulas craque des fumigènes©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 18 décembre 2017 à 18h07

A l'occasion de l'Olympico, le groupe de supporters lyonnais, les Bad Gones, ont fêté leurs 30 ans d'existence. Un anniversaire arrosé comme il se doit par Jean-Michel Aulas qui a lui aussi fêté ses 30 ans de présidence en 2017.

Les Lyonnais se rappelleront longtemps de 2017. Non pas pour les trophées récoltés par la bande de Bruno Génésio malgré une demi-finale de Ligue Europa mais pour de nombreux anniversaires. Celui de Jean-Michel Aulas d'abord. Le président de l'OL a fêté ses 30 ans à la tête du club lyonnais cette année. L'entrée de la trentaine, les Bad Gones l'ont également faite cette année. Le groupe de supporters de l'Olympique Lyonnais a profité de la dernière réception de l'année au Groupama Stadium contre l'OM pour fêter dignement cet anniversaire.

Banderoles, fumigènes, tout y est passé pour le plus grand plaisir de Stéphane Guy au micro de Canal Plus et de la LFP, pas franchement adeptes de ces engins pyrotechniques. La victoire des coéquipiers de Nabil Fékir a été la cerise sur le gâteau pour les Bad Gones qui ont ensuite communié avec les joueurs à l'issue de la rencontre. Mais Anthony Lopes n'a pas été le seul à mener la danse puisqu'Aulas en personne est venu craquer un fumigène devant un parcage en délire au moment de voir son président. Ce dernier a tenu à justifier son geste. « J'ai trouvé un accord avec les dirigeants des Bad Gones, dans la sécurité de tout le monde, qui leur permettait de bien fêter ça. 30 ans, c'est magnifique pour le plus grand club de supporters en France, avec ses 6 000 adhérents ». Une chose est sûre, ces actes ne vont certainement pas rester impunis mais JMA s'en doute certainement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.