Marseille : Villas-Boas a présenté ses excuses

Marseille : Villas-Boas a présenté ses excuses©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 18 décembre 2020 à 14h05

Après s'être emporté contre un journaliste ce mercredi à la suite de la défaite de Marseille à Rennes, André Villas-Boas a profité d'une conférence de presse pour présenter ses excuses.

Auteur d'un comportement inexcusable envers un journaliste de La Provence, André Villas-Boas a fait amende honorable ce vendredi en exprimant ses regrets. Le coach de l'Olympique de Marseille a aussi fait savoir qu'il était prêt à s'excuser auprès de la personne qu'il avait menacée. Montré du doigt de toutes parts ces dernières heures et faisant aussi objet d'une plainte de la part de l'union des journalistes (UJSF), Villas-Boas a donc pris conscience de son dérapage et est revenu à la raison. « Je regrette ma réaction, a-t-il déclaré au début du point-presse précédant la réception de Nîmes. Le fond de ma pensée ne change pas mais je comprends les critiques sur la forme. Vos critiques sont justes. J'ai parlé avec Frank McCourt pour clarifier mes actions. Je suis prêt à m'excuser devant les journalistes ».

Un Villas-Boas sur les nerfs

Pour rappel, Villas-Boas avait insulté le journaliste et l'a aussi menacé à la fois verbalement (devant ses confrères) et aussi physiquement (à la sortie du stade) suite à la rencontre de mercredi dernier contre Rennes (1-1). Une attitude surprenante et qui faisait suite à une simple critique, voire même un constat concernant son bilan décevant en Ligue des Champions. Le technicien lusitanien semble être tendu en cette première partie de saison 2020/2021. Le mauvais parcours de sa formation en Ligue des Champions l'a manifestement contrarié et il est donc moins réceptif aux remarques négatives qui émanent d'extérieur. Il a franchi la ligne rouge et heureusement qu'il a fini par s'en rendre compte. Faute avouée, à moitié pardonnée ? Ça sera à Jean-Claude Leblois, sa victime, d'y répondre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.