Maracineanu a écrit aux supporters

Maracineanu a écrit aux supporters©Media365

Paul Rouget, Media365, publié le mardi 23 juin 2020 à 18h05

La ministre des Sports a envoyé un courrier aux groupes et aux associations de supporters, rappelant qu'elle espère les voir dans les tribunes à la fin juillet. Roxana Maracineanu a aussi évoqué les futures "expérimentations" concernant les fumigènes et les tribunes debout.

Après avoir pris part il y a deux semaines à une réunion de l'Instance nationale du supportérisme, un groupe de dialogue qui rassemble les acteurs du monde des tribunes ainsi que les autorités, Roxana Maracineanu s'était dite favorable de nouvelles expérimentations autour des fumigènes dans les stades ainsi qu'à un possible retour aux tribunes debout. Des sujets qui ont beaucoup fait réagir et que la ministre des Sports a de nouveau évoqués dans un courrier envoyé à l'ensemble des groupes, associations et supporters et dévoilé ce mardi.

"Vivre votre passion plus intensivement"

"J'espère assister, à vos côtés et dans nos stades, dans nos enceintes sportives, à des matches dès la fin juillet", écrit-elle d'abord, rappelant également que "le supporter a des devoirs", mais aussi "des droits". "Si vous, supporters, et vos clubs y êtes favorables, des expérimentations pourraient avoir lieu lors de la reprise de la saison 2020-2021, dans le même esprit des premières initiatives mises en place cette année au Havre et à Angers en lien avec la Ligue de football professionnel", poursuit-elle.


"L'objectif est de vous permettre de vivre votre passion plus intensivement et d'animer avec ferveur les rencontres sportives (...) Je reste évidemment à votre écoute et à celle de vos représentants ; continuons à porter ensemble ces transformations qui nous tiennent à cœur. Sachez que je suis extrêmement attachée à ce que le dialogue, si précieux ces dernières années dans le monde du sport professionnel, se poursuive avec les groupes de supporters et que vous puissiez continuer à faire valoir vos droits et votre engagement auprès des institutions publiques et sportives, au niveau national et territorial."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.