Lyon : Quelle marque laissée par Cherki ?

Lyon : Quelle marque laissée par Cherki ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mercredi 25 janvier 2023 à 17h36

A 19 ans, Rayan Cherki pourrait partir cet hiver et quitter Lyon où il a débuté à l'âge de 16 ans. Le jeune attaquant fait beaucoup parler depuis ses débuts.



Le Paris-SG s'intéresserait donc à Rayan Cherki selon L'Equipe qui souhaite se renforcer durant ce mercato hivernal après le départ en attaque de Pablo Sarabia. A un an et demi de la fin de son contrat, le jeune joueur de l'Olympique Lyonnais, âgé de 19 ans, quittera-t-il l'OL cet hiver ? Pas certain du tout selon une réaction rapide de son président Jean-Michel Aulas sur Twitter. « Rayan est un enfant du club qui s'inscrit dans notre projet, Le voir courtisé est normal et nous rend fier de notre académie aussi, mais l'avoir avec nous est bien plus important que tout », a écrit JMA, mercredi midi.

Plusieurs records avec Lyon

Cherki, c'est une pépite du centre de formation de l'OL qui a été lancée tôt, a peiné à marquer les esprits avant de commencer un peu à le faire ces derniers temps sous la houlette de Laurent Blanc. Rayan Cherki, attaquant ailier droit, a été lancé en octobre 2019 à seulement 16 ans par Rudi Garcia après avoir signé son premier contrat professionnel trois mois plus tôt à 15 ans. Attaquant de la génération 2003, il avait remplacé Maxwel Cornet à la 83eme minute contre Dijon sous les applaudissements du Groupama Stadium. Le jeune élément avait alors tenté d'apporter ses qualités faites de vitesse, de percussion et d'explosivité. Doué des deux pieds et fin dribbleur, le natif de Lyon aime éliminer et est ensuite devenu le deuxième plus jeune joueur à débuter en Ligue des Champions face au Zénith Saint-Pétersbourg à 16 ans et 3 mois en novembre 2019. Puis, buteur contre Bourg-en-Bresse (7-0) en Coupe de France, il était devenu le plus jeune buteur de l'OL en compétition officielle à 16 ans et 140 jours en janvier 2020. Au tour suivant, il faisait très mal à Nantes (4-3) en claquant un doublé en moins de deux minutes puis signait deux passes décisives, tout en obtenant un penalty.


Cherki relancé par Laurent Blanc

Cherki fait parler, beaucoup parler. Et il ne va cesser de le faire, sans vraiment confirmer les énormes espoirs placés en lui. Il est décrit comme ayant la « grosse tête », sûr de lui comme son copain Kylian Mbappé qui, lui, parvient à frapper fort sur la durée. Après être devenu le plus jeune élément à jouer en phase finale de la C1 lors du Final 4 à 17 ans, Cherki célèbre sa première titularisation en Ligue 1 en septembre 2020 mais ne confirme pas. Titulaire à 8 reprises, il manque clairement d'efficacité (4 buts, dont 3 en Coupe de France 2020-21). La saison suivante, Peter Bosz le fait débuter d'entrée dans son onze de départ. Il jouera finalement peu au final. 7 titularisations en 20 matchs joués en 2021-22, et une blessure en février 2022 qui condamne sa fin de saison. Frustré de son temps de jeu, il se plaint dans la presse en septembre et se fait rembarrer ensuite par Bosz. L'international Espoirs (6 sélections, 4 buts) est relancé depuis l'arrivée de Laurent Blanc après la Coupe du Monde. Titularisé 5 fois en 6 rencontres, Cherki a évolué au poste de meneur de jeu, celui qu'il préfère, en se montrant plutôt pas mal, même si les résultats de l'OL sont décevants (défaites contre Clermont et Strasbourg). Il a notamment marqué un but.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.