Lyon : Bosz se " fout des victoires compliquées "

Lyon : Bosz se " fout des victoires compliquées "©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 28 août 2021 à 09h47

Peter Bosz se satisfaisait de la première et courte victoire décrochée par Lyon à Nantes (1-0), vendredi soir en ouverture de la 4eme journée de Ligue 1.



Ça y est, l'Olympique lyonnais tient sa première victoire de la saison. Après deux matchs nuls (1-1 contre Brest et 3-3 contre Clermont) et une lourde défaite à Angers (0-3), l'OL a enfin gagné à l'occasion de la 4eme journée de Ligue 1, vendredi soir. En ouverture de ce 4eme épisode du championnat de France, les joueurs de Peter Bosz, qui ont fini le match à dix (Da Silva expulsé à la 78eme minute) sont allés l'emporter à Nantes (1-0) grâce à un but de Moussa Dembélé inscrit à la 35eme minute.

Après la rencontre, le coach rhodanien était « très content ». « Les victoires compliquées, je m'en fous, a-t-il ensuite lâché. Ce sont les trois points qui comptent. C'est le plus important pour la confiance, après les trois premiers matchs. » Le nouvel entraîneur de l'OL a apprécié plusieurs choses dans cette prestation à La Beaujoire. « J'ai vu une équipe qui n'a pas eu peur de jouer, en faisant circuler le ballon en une ou deux touches, en créant des occasions. On a essayé de bien placer les joueurs pour exploiter les espaces entre les lignes, a expliqué Bosz. Sur le but de Dembélé, il y a eu un bon ballon de Bruno (Guimaraes) et une classe extraordinaire de Paqueta. On utilise la force et la vitesse de Moussa (Dembélé), les dribbles de Karl (Toko Ekambi)... Mais on n'a marqué qu'une fois. Ça, ce n'est pas bien. Il faut travailler là-dessus. Nantes a aussi eu des occasions nettes, deux ou trois fois. Ce n'était pas nécessaire. »

Frustration et regrets chez Kombouaré

Homme du match après avoir réalisé plusieurs parades décisives, Anthony Lopes savourait. « C'est avant tout la victoire d'un groupe. On est allés la chercher au mental, s'est épanché le gardien lyonnais. Après l'expulsion de Damien, j'ai vu des joueurs déterminés. On a fait corps tous ensemble. J'ai trouvé ça positif et j'espère que cela présage de bonnes choses. On se libère un peu la tête, on relâche un peu toute cette pression. Ça fait du bien. J'espère qu'on ne lâchera pas ce rythme. On a un jeu à risques. »


Dans le camp d'en face, c'était la soupe à la grimace. « Il y a de la frustration et même beaucoup de regrets, a lancé Antoine Kombouaré, l'entraîneur du FC Nantes. On a pris plus de risques en seconde période, en se découvrant. J'ai aimé le visage de mon équipe. C'est une défaite très très frustrante. Je suis dégoûté, il n'y a pas de mot. Parfois, vous ne proposez rien, mais là... J'ai vu des garçons révoltés en deuxième période. Mais, le haut niveau, c'est l'efficacité. » Les Canaris tenteront de faire mieux lors d'une nouvelle réception après la coupure internationale, contre Nice.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.