LOSC : Le club va être vendu !

LOSC : Le club va être vendu !©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 16 décembre 2020 à 14h30

Gérard Lopez, actuel propriétaire du LOSC, s'apprête à céder le club lillois à son principal bailleur, le fonds d'investissement Elliott.

 

La rumeur bruissait depuis quelques jours déjà dans les couloirs lillois. Ce mercredi, l'annonce du départ de Gérard Lopez aurait été prise par le fonds d'investissement Elliott. Ce dernier, qui avait prêté 130 M€ à Lopez sous forme d'emprunts obligataires, a pris le contrôle de la gouvernance du club grâce à ce fameux emprunt. Le propriétaire du LOSC devrait être remplacé dans les prochains jours par Olivier Letang.

Être premier de Ligue 1 devant l'Olympique Lyonnais, le Paris Saint-Germain ou encore l'Olympique de Marseille ne suffit pas. Malgré le rendement parfait du LOSC, son président va très probablement quitter son poste, selon des informations révélées ce mercredi par L'Équipe. Pour le fonds d'investissement Elliott, le problème ne vient évidemment pas du terrain, mais du fait de la crise économique et de la politique d'investissement dépensière et dangereuse (bien que payante depuis l'arrivée de Lopez).

Une dette en question

Lille avait d'ailleurs eu droit à plusieurs passages compliqués devant la DNCG ces deux dernières années. Depuis le début de la pandémie liée au Covid-19, le club n'a pas pu se qualifier pour la Ligue des champions l'an dernier, a perdu une partie des droits TV qui auraient du lui être alloués si la saison de Ligue 1 2019-2020 était allée à son terme, et tout cela n'a pas rassuré les investisseurs. De fait, ils ont décidé de prendre le contrôle de la maison lilloise, en remerciant Gérard Lopez.

D'après L'Équipe, un nouveau fonds (Kalisto Sporting SARL) devrait racheter la dette du club et serait enclin à placer Olivier Letang au poste occupé jusqu'alors par Gérard Lopez. Christophe Galtier devrait quant à lui rester l'entraîneur du LOSC. Mais pour combien de temps encore ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.