LOSC - Gourvennec : "Je n'ai rien lu, je ne vais pas sur les réseaux"

LOSC - Gourvennec : "Je n'ai rien lu, je ne vais pas sur les réseaux"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 26 juillet 2021 à 19h57

Les dirigeants lillois ont pu surprendre en décidant d'enrôler Jocelyn Gourvennec pour prendre la relève de Christophe Galtier, parti à Nice après le titre de champion de France. Le néo-coach est revenu sur le contexte global.



Jocelyn Gourvennec a accordé une longue interview à L'Equipe, où il s'exprime notamment sur les commentaires très acerbes qui ont accompagné sa nomination sur le banc du LOSC : "J'ai l'habitude. Depuis que j'ai huit ans, j'entends ça, j'entends que je n'y arriverai pas. J'ai 49 ans. J'ai toujours pris ces remarques comme des challenges à relever. Si j'avais été affecté, je n'aurais jamais fait de carrière de joueur et je ne serais jamais devenu entraîneur. Pour revenir à ce qui a pu se dire sur mon arrivée, je n'ai rien lu, je ne vais pas sur les réseaux." Remplaçant de Christophe Galtier, l'ancien coach de Guingamp ou Bordeaux a été intronisé il y a trois semaines chez les champions de France, alors qu'il n'était pas spécialement attendu.

"En France, il restait Lille"

"Je me suis fixé une règle : quand on me sollicite, je réponds, explique-t-il également en début d'entretien. Il faut respecter les gens qui vous contactent. Un échange, c'est toujours intéressant. Après mon deuxième passage à Guingamp, qui s'est achevé en 2019, je m'étais dit que c'était bien de faire un break. J'en avais besoin. J'avais quasiment fait dix ans sans m'arrêter. Le rythme est passionnant, j'adore ça, mais à un moment, il faut appréhender ton métier différemment. J'en ai profité pour enrichir ma conception du métier avec la formation de manager à Limoges. J'avais la volonté de reprendre après deux années. En France, il restait Lille. J'avais aussi quelques opportunités à l'étranger."


Gourvennec assure enfin que son expérience de consultant sur Canal+ lui a apporté "une grosse capacité de synthèse" : "Le temps passe très vite et on en a peu pour intervenir, donc il faut le faire de manière claire, rapide et intéressante. Et essayer de rendre les choses complexes abordables pour le téléspectateur. C'est un vrai exercice qui m'aide désormais pour aller à l'essentiel dans ce que je demande aux joueurs."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.