Lille - Yilmaz : "On ne peut pas dire qu'on ne veut pas être champions"

Lille - Yilmaz : "On ne peut pas dire qu'on ne veut pas être champions"©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 14 avril 2021 à 21h15

L'attaquant du LOSC, Burak Yilmaz, est un élément important du collectif formé par Christophe Galtier, cette saison. Il pense au titre de champion de France, mais estime qu'il est nécessaire de faire preuve de patience, à six journées du terme de la Ligue 1.


Lille occupe la tête de la Ligue 1 avec une légère avance sur ses poursuivants. 3 points par rapport au PSG, son dauphin ; 4 sur l'AS Monaco, troisième ; et 5 sur l'OL, qui est situé au pied du podium, à la quatrième position. Alors qu'il ne reste désormais plus que six journées à disputer avant la conclusion du championnat de France, Burak Yilmaz, l'attaquant des Dogues, s'est confié dans un entretien accordé à L'Equipe, abordant notamment la lutte pour le titre. Touché au mollet et absent de la mi-janvier à la mi-mars, il estime que son bilan global est bon.

"Après Saint-Étienne, on pourra reparler du titre"

Auteur de 10 buts en 22 matches de championnat cette saison, l'ancien élément du Besiktas, arrivé à Lille l'été dernier, a exprimé son sentiment. "D'un point de vue sportif et personnel, je passe une très belle année. J'ai vécu un premier mois et demi assez difficile. Après, la langue du foot est universelle. Et mon adaptation s'est bien déroulée car j'avais déjà de l'expérience", a-t-il commenté, lui qui a notamment été convaincu par des grands noms d'enfin évoluer ailleurs qu'en Turquie, comme cela avait été le cas depuis le début de sa carrière, lors de la saison 2003-2004, à Antalyaspor. "J'ai eu des propositions de grands clubs européens, mais j'ai décidé de rester en Turquie. Et puis des amis comme Drogba (avec qui il a joué à Galatasaray en 2013-2014) ou (Wesley) Sneijder m'ont dit : 'Mais pourquoi tu ne pars pas jouer en Europe ou à l'étranger ?' J'ai voulu aussi ressentir ces émotions."


En ce qui concerne la fin de la saison, et alors que Lille recevra Montpellier, dès vendredi soir en ouverture de la 33ème journée de Ligue 1 (21 heures), le joueur âgé de 35 ans a reconnu songer à un possible titre, mais ne veut pas être obsédé par cet objectif. "On ne peut pas dire qu'on ne veut pas être champions. Il ne faut pas se voiler la face. On veut gagner contre Montpellier, contre Lyon, Nice, Lens, Saint-Étienne, Angers... Mais il ne faut pas entrer dans ces matches en voulant être champions. Il faut les prendre un par un, comme en début de saison, pour ne pas se rajouter du stress. Il faut être patients, mais avoir envie. Être zen, mais dans la dynamique. Mais après Saint-Étienne (lors de la 37ème journée, ndlr), on pourra reparler du titre."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.