Ligue 1 : Trois présidents dénoncent l'arrêt de la saison

Ligue 1 : Trois présidents dénoncent l'arrêt de la saison©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 01 juin 2020 à 17h20

Les présidents de Lille, Saint-Etienne et Nantes ont dénoncé la décision prise par le gouvernement d'arrêter la saison de Ligue 1 2019-2020.

Seul membre des 5 grands championnats européens qui ne reprendra pas, la Ligue 1 se démarque par son arrêt. La décision fait débat, et si Jean-Michel Aulas (OL) monte régulièrement au créneau pour la contester, trois autres présidents se sont interrogés sur la question ce lundi. Lors d'une conférence de presse téléphonique du syndicat Première Ligue, Gérard Lopez (Lille), Bernard Caïazzo (Saint-Étienne) et Waldemar Kita (Nantes) chargent le gouvernement.

Si la LFP actait la fin de la saison 2019-2020 le 30 avril, les trois hommes rejettent la faute sur le gouvernement : « On n'a pas la responsabilité de cet arrêt, ceux qui l'ont c'est le Premier ministre et le gouvernement » explique le président forezien. Un choix brutal, et trop soudain selon Gerard Lopez.

La Ligue 1 dindon de la farce ?

Waldemar Kita dévoile même que la Ligue française était la première à vouloir reprendre : « Début avril, on était les seuls sur les cinq grands championnats à faire la proposition de reprendre. On était en avance, et on s'est foutu de nous. On était la locomotive et les autres pays nous ont suivis plus tard. »

Le regret d'autant plus fort que le président Nantais décrit une potentielle reprise comme impossible pour des questions organisationnelles. Un obstacle appuyé par Caïazzo, rappelant l'absence de diffuseurs. beIN Sports et Canal+ ont en effet rompu leur contrat de diffusion de la Ligue 1.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.