Ligue 1 : Roxana Maracineanu propose une médiation aux diffuseurs et à la LFP

Ligue 1 : Roxana Maracineanu propose une médiation aux diffuseurs et à la LFP©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le mercredi 22 avril 2020 à 12h00

Alors que Canal+ et beIN Sports ont suspendu leurs paiements et menacent de ne pas payer à la LFP les dernières traites des droits TV de Ligue 1 et Ligue 2, la Ministre des Sports Roxana Maracineanu a proposé d'organiser une médiation.

En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, la Ligue 1 et la Ligue 2 sont à l'arrêt depuis le 13 mars. Face à l'absence de rencontres, les diffuseurs officiels des deux championnats que sont Canal+ et beIN Sports ont refusé de payer à la LFP les sommes qui étaient dues à la date du 5 avril dernier. A cela s'ajoute la menace d'un non-paiement de la dernière traite prévue à la fin de la saison. Afin de trouver une solution, les dirigeants de la Ligue de Football Professionnel ont mandaté Jacques-Henri Eyraud, Nasser Al-Khelaifi, Jean-Pierre Rivère et Olivier Sadran afin de discuter avec les deux diffuseurs et trouver une solution, sans résultat jusqu'à présent.

Maracineanu : « On a besoin de bienveillance »

Interrogée par le quotidien L'Equipe, la Ministre des Sports Roxana Maracineanu a abordé ce sujet sensible et veut aider à trouver une solution qui aiderait les clubs, dont certains seraient mis en grande difficulté par une fin anticipée de la saison. « Je propose à la Ligue de Football Professionnel et aux chaînes de faire intervenir, s'ils le souhaitent, le médiateur des entreprises de Bercy pour essayer de sortir du différend sur le paiement des droits télé qui les oppose, même si l'on reste dans l'incertitude de la reprise du championnat », déclare l'ancienne nageuse. Cette dernière appelle tous les acteurs a fait preuve de bon sens dans cette période difficile. « Aujourd'hui, plus que jamais, on a besoin de bienveillance de la part des uns et des autres, ajoute Roxana Maracineanu. Cette crise est le moment le moins bien choisi pour régler des comptes. » Reste à voir si cette intervention gouvernementale sera couronnée de succès.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.