Ligue 1 : Rennes, la douche froide

Ligue 1 : Rennes, la douche froide©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 23 octobre 2020 à 23h25

Rennes a été battu, un peu à la surprise générale, par Angers vendredi (1-2, huitième journée de Ligue 1).

"On est en crise". En maniant l'ironie avant ce match contre Angers, Julien Stéphan avait laissé poindre, à sa manière, le petit coup d'arrêt du Stade Rennais. Il a été matérialisé par un premier revers cette saison en Ligue 1, ce vendredi, face à Angers (0-1).

Avec une logique rotation et un système en 4-2-3-1, les Rouge et Noir avaient pourtant abordé ce match de la meilleure des manières. Pressing haut, intensité, disponibilité : les Rennais ont mis les ingrédients nécessaires pour se faciliter le match. Au quart d'heure de jeu, Hunou a débloqué la situation d'un but de renard des surfaces après un ballon mal relâché par Bernardoni (1-0, 18e). L'affaire semblait alors bien engagée pour Rennes, mais la bande à Stéphan a progressivement levé le pied pour redonner confiance à son adversaire.

Le plan d'Angers a fonctionné

Le SCO a alors montré qu'il comptait de vrais détonateurs dans ses rangs, à commencer par Sofiane Boufal, rentré au bercail cet été. Après son expérience en Angleterre, le milieu offensif n'a rien perdu de ses qualités d'élimination. C'est lui qui s'est joué du champion du monde Nzonzi avant de décrocher une frappe contrée qui a fait mouche pour l'égalisation (1-1, 27e) - le tout alors qu'Angers évoluait à dix après la blessure d'Ebosse.

Des Rennais émoussés

Au retour des vestiaires, les hommes de Stéphane Moulin n'ont pas relâché la pression, toujours dans l'idée d'exploiter la moindre erreur pour faire mal. C'est ce que Fulgini est parvenu à faire en profitant d'une mésentente entre Da Silva et Gomis pour permettre au SCO de repasser devant (1-2, 57e). Un avantage que les Angevins se sont attelés à conserver jusqu'au coup de sifflet final, malgré une dernière demi-heure pénible. Rennes manque l'occasion de récupérer son fauteuil de leader. Angers se place au pied du top 5.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.