Ligue 1 : Reims nouveau cinquième

Ligue 1 : Reims nouveau cinquième©Media365
A lire aussi

Jérémie Baron, publié le samedi 07 mars 2020 à 22h02

Malgré un penalty obtenu en première période et une supériorité numérique lors des 25 dernières minutes, le Stade Brestois s'est incliné sur la plus petite des marges à Reims (1-0).



On va finir par lui faire une statue à côté de la Cathédrale Notre-Dame de Reims : Predrag Rajković a encore signé une grande prestation dans la cage rémoise ce samedi soir, et les hommes de David Guion ont disposé de leurs hôtes finistériens grâce à une nouvelle réalisation du jeune El Bilal Touré (18 ans). Avant la suite de la 28ème journée, le Stade de Reims est provisoirement cinquième de l'élite.

Il y a eu un tournant à Auguste-Delaune, et le portier des Champenois en est évidemment l'un des acteurs. 28ème minute : alors que Yoann Court vient d'être déséquilibré par Ghislain Konan dans la surface, Alexandre Mendy (préféré à Gaëtan Charbonnier et Irvin Cardona) pose le cuir sur le point de penalty et s'élance avant de voir le Serbe se détendre sur sa droite et repousser la tentative. Jusqu'ici, Reims s'était déjà montré dangereux par Moreto Cassamá (5ème) et El Bilal Touré (13ème), déjà, qui a donc puni les visiteurs à moins de dix minutes de la pause, sur une accélération dont Moussa Doumbia a le secret. Touré a conclu de près (37ème), c'est la troisième réalisation pour la recrue hivernale, la première dans le jeu.

Bizarrement, le maillon faible était du côté des vainqueurs ce soir, puisque Konan a terminé son oeuvre en récoltant un deuxième avertissement (68ème), histoire de faire passer une fin de match compliquée à ses coéquipiers. Mais malgré cela, les Bretons (qui ont besoin de points avec leur 14ème place) sont restés muets, butant sur un Rajkovic des grands soirs, notamment devant Jean-Kevin Duverne qui s'était aventuré dans les seize mètres adverses (90ème). Dans ce match indécis, c'est bien lui qui a fait la différence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.