Ligue 1 : Omar Sy explique son amour pour l'OM

Ligue 1 : Omar Sy explique son amour pour l'OM©Media365
A lire aussi

Quentin Lecointe : publié le dimanche 09 février 2020 à 17h13

Dans L'Equipe, Omar Sy explique pourquoi il est devenu un supporter de l'OM avec le temps.

Actuellement en promotion avant la sortie du film Le Prince Oublié qui sera en salles à partir du 12 février, Omar Sy donne de nombreux entretiens. Le comédien de 42 ans a notamment été interrogé par différents médias sportifs sur sa passion pour l'Olympique de Marseille, lui le natif de Trappes en région parisienne. Dans L'Equipe de ce dimanche, celui qui a notamment reçu le César du meilleur acteur en 2012 pour son rôle dans Intouchables explique pourquoi il est devenu un supporter de l'OM avec le temps : "Quand Nico est parti, la deuxième fois du PSG (en 2002). C'était aussi une période où le PSG, c'était pas fou. En fait, je suis lié aux deux clubs. Plus jeune, ce sont les deux seuls stades où j'allais. Au Parc des Princes parce que c'était à côté de la maison. Et au Vélodrome, parce que j'avais de la famille à Marseille. Je me suis toujours senti bien là-bas. J'y allais avec mes cousins, l'ambiance, la détente et surtout le phénomène d'appartenance qu'il y au Vélodrome n'existent pas à Paris. Et puis, le Parc, à l'époque, il ne faillait pas trop y aller seul. Tu ne savais pas sur qui tu pouvais tomber. C'était chaud. Il ne m'est rien arrivé, j'ai eu de la chance. Mais j'ai entendu des histoires, j'ai vu des potes qui avaient vécu des trucs. On n'était jamais sereins quand on y allait."

"L'ambiance m'a marqué"

Dans l'émission Team Duga sur RMC, Sy avait également évoqué il y a quelques jours son amour pour le club phocéen : "Boli, Pelé... Plus jeune, j'allais au Parc, mais j'ai de la famille aussi. Un jour je suis allé au Vélodrome et je me suis rendu compte qu'on pouvait aller voir un match sans avoir peur, sans avoir à courir après le match jusqu'au métro pour pas se faire péter la gueule. A Marseille, c'était bon enfant et puis le son au Vélodrome... L'ambiance m'a marqué, donc depuis, j'ai un attachement à ce club-là."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.