Ligue 1 : Le point sur la situation à Amiens

Ligue 1 : Le point sur la situation à Amiens©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 30 septembre 2017 à 22h19

Ce samedi soir, la rencontre entre Amiens et Lille a été arrêtée après l'effondrement d'une barrière de la tribune visiteurs. 29 blessés, dont 5 graves, sont à déplorer. Retour sur une terrible soirée à la Licorne.

Les faits
On joue la 15eme minute du match entre Amiens et Lille, ce samedi soir à Licorne (8eme journée de Ligue 1), lorsque le LOSC ouvre le score grâce à Fodé Ballo-Touré. Plein, le parcage visiteurs exulte sur la réalisation de l'ancien Parisien. Mais une barrière cède sous la pression des supporters, faisant chuter plusieurs dizaines d'entre eux. Immédiatement, les stadiers et les policiers se mettent en place et la rencontre est interrompue.

L'arrêt du match
Pendant que les secours s'affairent autour des victimes, une cellule de crise est ouverte dans les couloirs du stade de la Licorne. Sont présents la directrice des services de police, le préfet, les deux directeurs de la sécurité, les deux présidents, les deux entraîneurs, l'arbitre et le délégué du match. Ce dernier, Noël Mannino, finit par annonce l'arrêt définitif du match, qui ne sera pas rejoué dimanche. « La rencontre a été interrompue et arrêtée définitivement. C'est la commission des compétitions de la LFP qui prendra une décision quant à l'issue de la rencontre », explique-t-il au micro de beIN Sports.
Le bilan
Dans la nuit, le CHU d'Amiens a communiqué un nouveau bilan à l'AFP, qui fait état de 29 blessés (à l'abdomen, au thorax, au crâne...), dont 5 graves, sans pronostic vital engagé. Parmi les victimes, trois mineurs de 17, 16 et 14 ans. A la mi-journée, la LFP a indiqué que les six personnes hospitalisées (5 supporters du LOSC et un stadier) allaient pouvoir rentrer chez elles dimanche.

Les réactions d'après-match
Bernard Joannin (président d'Amiens) : « Les services de police nous avaient prévenus que 200 ultras très énervés étaient dans le parcage lillois. Plus de 500 personnes se sont lancées sur cette barrière qui était en parfait état. Imaginez 500 personnes qui voulaient pénétrer sur le terrain ! Je pense qu'il y a une réflexion forte à avoir au niveau de la Ligue concernant les déplacements de supporters. »

Marc Ingla (directeur général du LOSC) : « Le LOSC souhaite que les responsabilités de cet accident soient rapidement identifiées, pour ses supporters et les victimes et afin que cela ne puisse jamais se reproduire. Les déclarations du président d'Amiens semblent irresponsables et indignes dans ce contexte dramatique. Nos supporters sont irréprochables et le football professionnel demande la meilleure organisation. »

Noël Le Graët (président de la FFF) : « Mes pensées vont en premier lieu aux supporters lillois victimes de cet accident dramatique. Les services de la LFP ont réagi rapidement en arrêtant le match. Le plan ''Nombreuses Victimes'' a été déclenché par le ministère de l'Intérieur pour coordonner les secours. Nous suivons l'évolution de la situation en lien permanent avec la LFP et la préfecture de la Somme. »

Nathalie Boy de la Tour (président de la LFP, sur RMC) : « C'est beaucoup de peine et de compassion pour tous les blessés et leurs familles. J'ai assisté à des images que je vois passer en boucle à la télévision et je me garderai bien de me prononcer sur une quelconque responsabilité. Une enquête sera ouverte et apportera les éléments nécessaires. Aujourd'hui, je n'en sais rien. (Sur les propos du président d'Amiens) C'est normal que des supporters expriment leur joie. »

Fodé Ballo-Touré (buteur du LOSC, sur RMC) : « Je suis parti célébrer. Les supporters ont célébré avec moi et ceux d'en haut sont descendus. D'un coup, la tribune s'est effondrée. Je me suis senti un peu coupable. Je n'ai pas enjambé les panneaux publicitaires, je suis resté à l'extérieur. Je les ai excités... »

rvices de police nous avaient prévenu que 200 ultras très énervés étaient dans le parcage lillois. Plus de 500 personnes se sont lancées sur cette barrière qui était en parfait état. Imaginez 500 personnes qui voulaient pénétrer sur le terrain ! Je pense qu'il y a une réflexion forte à avoir au niveau de la Ligue concernant les déplacements de supporters. »
 
3 commentaires - Ligue 1 : Le point sur la situation à Amiens
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]